Archives de la catégorie ‘TRACFIN’

DOUANE FRANÇAISE: qui est Corinne Cleostrate, la nouvelle directrice de la DNRED? 

Publié: 26 juin 2017 dans 36, Aeronarcotrafic, AFRIQUE, AMERIQUE CENTRALE - CARAÏBE, AMERIQUE du NORD, AMERIQUE du SUD, ASIE, Australian Customs and Border Protection Service., BAN, Blanchiment, CELTIC, Customs and Border Protection, Cyberdouane, DEA (USA), DG de la Douane française, DNRED, Douane française, Drogues, EUROPE, France, FSKN (Russie), Gendarmerie, GRC - RCMP (Canada), Guardia Civil, Guardia di Finanza, Guardia di Finanza (Italie), HM Customs Excise (UK), INFOS, INTERPOL, Justice, NARCOTRAFIC, Narcotrafic maritime, NS 55, OCEAN INDIEN, OCRTIS, Police, Policia, Secret Defense, SERVICES ANTI-DROGUES, SERVICES ESPAGNOLS, SERVICES FRANCAIS, SVA, TRACFIN, UAR
Tags:, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Titulaire d’une maîtrise de droit privé, Corinne Cléostrate a débuté sa carrière comme inspectrice à la direction des douanes de Bercy, puis en poste au bureau de la politique du personnel à la direction générale des douanes et droits indirects (1982-1994). 

Cheffe de division d’enquêtes spécialisée à la direction des enquêtes douanières de la direction nationale du renseignement et des enquêtes douanières en 1994-1995, elle avait ensuite officié comme attachée douanière près l’ambassade de France à Rome pendant deux ans, avant de se voir nommée cheffe de cabinet du directeur général des douanes et droits indirects en 1997.

Cheffe du bureau “Information et communication”  (BIC) à la direction générale des douanes et droits indirects (DGDDI) au ministère du Budget entre 2002 et 2008, Corinne Cléostrate fut ensuite directrice régionale, cheffe de la direction du renseignement douanier, à la direction nationale du renseignement et des enquêtes douanières de 2008 à 2011. Pendant les trois années qui ont suivi (2011-2014), elle a exercé en tant que directrice régionale des douanes et droits indirects à Roissy Voyageurs.

 

 

Bienvenue Madame au sein de ce magnifique service! J’espère que si nous nous recroisons un jour, vous aurez alors le courage de me regarder…à moins que, comme l’administrateur civil Gérard Schoen, à l’époque responsable du service contentieux, vous ne préfériez, comme il le fit, vous enfuir en courant. 

Marc Fievet 

aka NS55 DNRED 

 0000000000000000000000000000000000

DNRED (Douane Française): Corinne Cleostrate prend la tête de la direction du service de renseignement des douanes 

Publié: 26 juin 2017 dans 36, AFRIQUE, AMERIQUE CENTRALE - CARAÏBE, AMERIQUE du SUD, ASIE, Australian Customs and Border Protection Service., AUSTRALIE, BAN, Blanchiment, CELTIC, Customs and Border Protection, Cyberdouane, DEA (USA), DG de la Douane française, DNRED, Douane française, EUROPE, France, FSKN (Russie), Gendarmerie, GRC - RCMP (Canada), Guardia Civil, Guardia di Finanza, Guardia di Finanza (Italie), HM Customs Excise (UK), INFOS, INTERPOL, Justice, NARCOTRAFIC, Narcotrafic maritime, NS 55, OCRTIS, Police, Policia, POLYNESIE, Secret Defense, SERVICES ANTI-DROGUES, SERVICES ESPAGNOLS, SERVICES FRANCAIS, SVA, TRACFIN, UAR
Tags:, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

La direction nationale du renseignement et des enquêtes douanières (DNRED), récemment déstabilisée par un affaire portant sur des pratiques illégales d’enquêtes, aura désormais à sa tête une directrice, Corinne Cleostrate, dont la nomination a été officialisée dimanche au journal officiel.

Corinne Cleostrate, lorsqu’elle avait pris la direction de la DRD (Renseignement) du temps de Jérôme Fournel. 

Ancienne sous-directrice des droits indirects à la direction générale des douanes et droits indirects à Montreuil (Seine-Saint-Denis), Corinne Cleostrate remplace l’ancien directeur de la DNRED, Jean-Paul Garcia.

Nommée à ce poste le 19 juin par un arrêté du ministre de l’action et des comptes publics, elle prendra officiellement ses fonctions à partir du 1er juillet.

LIRE la suite 

http://www.lalibre.be/dernieres-depeches/afp/une-directrice-prend-la-tete-de-la-direction-du-renseignement-des-douanes-594ff583cd70530690d023a2

lire aussi:

DOUANE FRANÇAISE: qui est Corinne Cleostrate, la nouvelle directrice de la DNRED? 

000000000000000000000000000000

DNRED (Douane Française): qui se souvient de Georges Aubry? Passé comme tant d’autres en pertes et profits!

Publié: 22 juin 2017 dans 36, Aeronarcotrafic, AFRIQUE, AMERIQUE CENTRALE - CARAÏBE, AMERIQUE du NORD, AMERIQUE du SUD, ASIE, Australian Customs and Border Protection Service., BAN, Blanchiment, CELTIC, Customs and Border Protection, Cyberdouane, DEA (USA), DG de la Douane française, DNRED, Douane française, Drogues, EUROPE, FSKN (Russie), Gendarmerie, GRC - RCMP (Canada), Guardia Civil, Guardia di Finanza, Guardia di Finanza (Italie), HM Customs Excise (UK), INFOS, INTERPOL, Justice, NARCOTRAFIC, Narcotrafic maritime, NS 55, OCEAN INDIEN, OCRTIS, Police, Policia, Secret Defense, SERVICES ANTI-DROGUES, SERVICES ESPAGNOLS, SERVICES FRANCAIS, SVA, TRACFIN, UAR
Tags:, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Qui s’interroge sur les frontières entre le légal et l’illégal y trouvera de quoi songer.

Peut-être le Président Emmanuel Macron, mais à coup sûr Rodolphe Gintz, le Directeur Général de la Douane Française  qui devrait lire ces témoignages avant la nomination du successeur de Jean Paul Garcia.

 °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Georges AUBRY

A la demande de LA DNRED (Direction Nationale du Renseignement et des Enquêtes Douanières), du temps où elle oeuvrait à partir de la rue de Charonne, Georges Aubry est parti acheter pour 30 000 dollars de cocaïne en Equateur afin d’infiltrer un réseau de trafiquants. Evidemment ce beau plan capote, les patrons de la drogue n’étant, pas plus que les policiers équatoriens, des enfants de choeur. 

Le récit du jeu mortel de « qui piège qui? » qui démontre une fois encore que l’objectif premier était avant tout de réaliser des prises spectaculaires au mépris de toutes règles élémentaires de sécurité!

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Lire aussi:

Marc FIEVET

Un document stupéfiant sur le monde des stups et des narcotrafics. Pour le compte des douanes françaises, Marc Fiévet est devenu le meilleur des agents infiltrés. Remontant patiemment les filières, jusqu’à se hisser au sommet d’une des principales organisations mondiales du trafic, prenant tous les risques. Mal lui en a pris car il a payé cet engagement, au risque de sa peau, par une condamnation à perpétuité au Canada, et de 20 ans de prison dont 10 de sécurité en France. Enfin libre après plus d’une décennie derrière les barreaux, l’aviseur demande des comptes, et entend présenter l’addition à ceux qui l’ont lamentablement abandonné à son triste sort.

Dans ce livre trépidant, il révèle son histoire hallucinante, celle d’un scandale d’État. 

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Hubert AVOINE

« Pendant six ans, mon rôle a été de pénétrer les réseaux, d’identifier les intermédiaires, de recueillir des informations et de les transmettre. Pour qui ? Pour quoi ? Je l’ignorais et je n’avais pas à le savoir, persuadé que cela contribuait à un combat juste et nécessaire. Malgré les méthodes troubles qu’il m’arrivait d’observer, j’ai cru sincèrement au bien-fondé de ces missions. Après tout, je travaillais directement sous les ordres du patron de l’Office des stups, et je n’avais aucune raison de m’inquiéter quant à la légalité de ces opérations. Mais au fil des mois, le doute s’est épaissi et la méfiance a fini par s’installer. J’étais devenu complice d’un système qui, au prétexte de lutter contre le trafic de drogue, contribuait à sa diffusion massive. Jusqu’à la rupture, aussi brutale que violente. »

À l’origine d’une enquête judiciaire ouverte par le parquet de Paris pour « trafic de stupéfiants » et visant les méthodes de la police, Hubert Avoine raconte pour la première fois le détail de ses missions, d’abord pour l’Office français des stups, puis pour le département de la Justice américain.

Un récit sidérant, à la lisière du polar, qui pourrait dissimuler un des plus gros scandales de la Ve République.

 000000000000000000000000000000000000000

Les douaniers ont saisi plus d’un million d’euros en liquide, jeudi dernier sur l’autoroute A36 dans le Doubs, dans un véhicule en provenance d’Espagne et qui se rendait en Allemagne, a annoncé la douane mercredi.

Le conducteur du véhicule et son passager, deux frères d’origine libanaise dont la nationalité n’a pas été précisée, âgés de 34 et 39 ans, ont été présentés mardi à la juridiction interrégionale spécialisée de Nancy.

LIRE la suite 

https://www.lorientlejour.com/article/1058390/doubs-la-douane-saisit-plus-dun-million-deuros-en-liquide.html
http://www.bfmtv.com/police-justice/doubs-un-million-d-euros-en-liquide-saisi-dans-une-voiture-1191013.html

0000000000000

La douane saisit 1 million d’euros en liquide dans un véhicule

La douane saisit 1 million d’euros en liquide dans un véhicule
Saisie de 1 million d’euros en liquide | © Douane
Les liasses de billets étaient dissimulées dans une cache aménagée dans le coffre.

Le 15 juin 2017, les douaniers de Besançon contrôlent sur l’A36 près de Montbéliard une grosse cylindrée avec deux individus à bord.

Le chauffeur et son passager déclarent rentrer chez eux, en Allemagne, après quelques jours de vacances en Espagne.
Les douaniers constatent rapidement que le coffre a été trafiqué. Au fond de celui-ci, une plaque métallique a été disposée sur toute la largeur.
Poursuivant leurs investigations, ils accèdent alors à une cache aménagée dissimulée derrière la plaque et y découvrent de nombreuses liasses de billets dans des sachets thermosoudés ainsi qu’un sac de sport rempli de petites coupures.

Plus de 23 000 billets sont saisis, principalement en coupures de 50 et 20 euros, représentant un total de 1 002 045 euros.

Soupçonnant un lien avec un trafic de drogue, les agents sollicitent l’équipe cynophile anti‑stupéfiant de la brigade de Montbéliard. Le chien « Marki » marque un très vif intérêt pour la cache aménagée et le sac de sport, laissant ainsi supposer que de la drogue y était récemment dissimulée. Les tests de détection des stupéfiants pratiqués s’avèrent également positifs.

La juridiction interrégionale spécialisée de Nancy a confié l’enquête au Service national de douane judiciaire (SNDJ) et à la section de recherche de la gendarmerie de Besançon.
En plus de l’infraction de manquement à l’obligation déclarative1 (MOD), les deux individus sont, à ce stade, suspectés de blanchiment de trafic de stupéfiants.

La lutte contre le blanchiment et les flux financiers illicites est une priorité de la douane.
En 2016, près de 385 affaires de blanchiment ont été traitées par la douane, tous services confondus. Pour le seul SNDJ, près de 150 millions d’euros d’avoirs criminels ont été saisis ou identifiés (+ 170% par rapport à 2015).


1 Toute personne transportant des sommes d’un montant égal ou supérieur à 10 000 € en provenance ou à destination de l’étranger doit en faire la déclaration auprès de la douane.

Contacts Presse

  • Nicolas BARRAUD, Service de presse de la douane : 01 57 53 42 11- presse@douane.finances.gouv.fr

 

source

http://www.douane.gouv.fr/articles/a13357-la-douane-saisit-1-million-d-euros-en-liquide-dans-un-vehicule

0000000000000000000000000000000000000

Tuesday’s raids across the capital were launched after gardai placed the mob among Ireland’s top five drugs importers.

As part of a special investigation into the gang, we can reveal how Grendon previously had links to one of the garages targeted in Tuesday’s operation.


Brian Grendon 

Grendon, who was jailed for six years in 2002 after he was caught with €2million worth of heroin and €190,000 in cash, later recruited another associate to the firm.

Read more 

https://www.thesun.ie/news/1139252/dublin-gangs-e2-5million-luxury-motor-racket-is-targeted-by-criminal-assets-bureau/

 

00000000000000000000000000000000000000000000

The Criminal Assets Bureau (Cab) has carried out a significant series of raids in Dublin relating to alleged drug dealing and money laundering.

Five commercial premises selling luxury cars were among 20 premises searched. A smaller number of car dealerships were visited but not raided.

Gardaí also searched accountants’ and lawyers’ offices, as well as nine private residences.

During the searches, gardaí seized 21 vehicles, more than 10 high-value watches, about €75,000 in cash and a quantity of human growth hormone.

Gardaí believe the proceeds of drugs trafficking and drug dealing in Dublin and beyond run by a west Dublin family-based crime gang has been invested in the motor trade.

Read more

https://www.irishtimes.com/news/crime-and-law/cab-in-20-raids-in-crackdown-on-alleged-gang-links-with-car-trade-1.3118126?mode=amp

000000000000000000000000000000

Vingt-six personnes ont été condamnées ce mercredi à Paris à des peines allant de 50 000 € d’amende à dix ans de prison et huit millions d’euros d’amende au procès de l’un des plus importants réseaux de blanchiment d’argent de la drogue démantelé en France. Ce réseau est soupçonné d’avoir convoyé vers Dubaï ou converti en or, en Belgique, des dizaines de millions d’euros issus de la vente du cannabis.

Au centre du dispositif figure un Indien de 35 ans, Sayed Maricar, accusé d’avoir été l’un des coordonnateurs du réseau pour le compte de courtiers occultes installés au Maroc, surnommés les « Saraf ». Il a été condamné à huit ans de prison et 1,2 million d’euros d’amende.

10 ans de prison et 8 millions d’euros d’amende

Les « Saraf », décrits comme les cerveaux et les principaux bénéficiaires dans cette affaire, ont pour deux d’entre eux été condamnés à dix ans de prison et huit millions d’euros d’amende. Le troisième a été condamné à huit ans de prison et un million d’euros d’amende. Le tribunal a décerné contre eux un mandat d’arrêt.

Lire la suite 

http://www.ouest-france.fr/ile-de-france/paris-75000/paris-26-personnes-condamnees-pour-blanchiment-d-argent-de-la-drogue-5061220

00000000000000000000000000000

Le Conseil d’Etat a décidé, mercredi 17 mai 2017, d’annuler le retrait de l’aéroport de la Môle-Saint-Tropez de la liste des points de passage frontaliers (PPF).  

La haute juridiction administrative demande au gouvernement français de notifier à la Commission européenne une nouvelle liste rétablissant l’aéroport de la Môle-Saint-Tropez au nombre des points de passage frontaliers. 

Lire la suite 

http://www.econostrum.info/L-aeroport-de-Saint-Tropez-retrouve-sa-douane_a23215.html

00000000000000000000000000000000000000000000

Quatre ans après la spectaculaire saisie de 700 kilos de cocaïne sur le tarmac de l’aéroport de Punta …

Lire la suite

http://www.lepoint.fr/justice/air-cocaine-l-enquete-n-aura-pas-suffi-a-faire-eclater-la-verite-12-06-2017-2134650_2386.php

Lire aussi: https://ns55dnred.wordpress.com/2015/10/31/aero-narcotrafic-air-cocaine-quant-aux-eventuelles-retombees-politiques-suite-a-levasion-des-pilotescar-pour-ns-55-dnred-parler-dexfiltration-signifierait-il-quil-sagissait-dune-operatio/

lire: http://www.varmatin.com/justice/air-cocaine-quatorze-suspects-proces-monstre-en-perspective-144283

Et aussi

https://ns55dnred.wordpress.com/2014/08/12/air-cocaine-des-elements-dissimules-a-la-justice-loctris-dessaisi/

000000000000000000000000000000000000

Ces quinze derniers mois, l’ombre de la ‘Ndrangheta n’a cessé de planer sur le territoire helvétique.

Les deux dernières révélations concernent un ex-tueur à gages reconverti dans l’arnaque bancaire au Tessin et un caïd déguisé en cuisinier de pizzeria à Genève

Tout porte à croire que la Suisse est une base arrière de la mafia calabraise. 

Lire la suite 

https://www.letemps.ch/suisse/2017/06/11/decouvertes-mafieux-calabrais-refugies-suisse-se-multiplient?utm_source=twitter&utm_medium=share&utm_campaign=article

000000000000000000000000000000000

سردار رحیمیTEHRAN

Speaking to the Tasnim News Agency, General Hossein Rahimi said in an operation mounted early on Wednesday morning, the law enforcement forces managed to kill Khodabakhsh Balouch, a notorious outlaw who was behind the deaths of several polices officers in the province.

He further highlighted two other operations in the cities of Iranshahr and Saravan in Sistan and Balouchestan over the past 24 hours and said two major drug rings were smashed in the operations.

The commander added that seven members of the drug rings were arrested and four tons of illicit drugs and some weapons and ammunition were also seized from the smugglers.

Police and security forces have been quite successful in ensuring security in the province despite its long borders with Pakistan and Afghanistan, harsh weather and vast desert areas.

Iran, which has a 900-kilometer common border with Afghanistan, has been used as the main conduit for smuggling Afghan drugs to narcotics kingpins in Europe.

Despite high economic and human costs, the Islamic Republic has been actively fighting drug-trafficking over the past three decades.

The country has spent more than $700 million on sealing its borders and preventing the transit of narcotics destined for European, Arab and Central Asian countries.

The war on drug trade originating from Afghanistan has claimed the lives of nearly 4,000 Iranian police officers over the past four decades.

source: https://www.tasnimnews.com/en/news/2017/05/10/1403683/police-seize-4-tons-of-illicit-drugs-kill-wanted-criminal-in-southeastern-iran

0000000000000000000000000000000000

Le Martiniquais Kevin Doure, surnommé « le Pablo Escobar français », principal suspect d’un trafic international de drogue doit être jugé ce mercredi matin (7 juin) en appel suite à sa condamnation à 10 ans de prison en septembre 2016 au tribunal correctionnel de Fort-de-France.
Un procès sous très haute surveillance s’ouvre demain (mercredi 7 juin 2017), au palais de justice de Fort-de-France. Kevin Doure, 32 ans, le principal suspect d’un trafic international de drogue est arrivé hier après-midi (5 juin) en Martinique sous bonne escorte, puis conduit au centre pénitentiaire de Ducos.
Il doit être jugé en appel suite à sa condamnation à 10 ans de prison en septembre 2016 au tribunal correctionnel de Fort-de-France avec d’autres prévenus. Ils sont suspectés d’avoir organisé un vaste trafic de cocaïne entre la Martinique et l’Europe.
0000000000000000000000000000000

 

La Direction Nationale du Renseignement et des Enquêtes Douanières (DNRED), service de la DGDDI, défraye la chronique depuis quelque temps.

Au-delà des raccourcis et des suspicions, une expression forte est de rigueur :

les agents des Douanes ne sont pas des pourris en puissance ou d’infâmes truqueurs.

la DNRED ne correspond en rien à cette image d’un service lamentable se vautrant dans des affaires douteuses

la Direction des Opérations Douanières (DOD), partie de la précédente, n’est pas un ramassis de filous ou d’inconscients.

Nous n’allons cependant pas nier qu’il y a eu des failles gravissimes, dont certaines ont eu des effets terribles, en premier lieu pour les agents concernés (sur le sort desquels il serait juste de revenir), mais parfois aussi dévastateurs pour l’image du service et plus largement de la Douane. Nous insistons sur le fait qu’une partie de l’encadrement (et donc ceux et celles qui les ont nommés, ce qui est à méditer pour l’avenir) porte une très lourde part de responsabilité , notamment par une perte, parfois vertigineuse, de repères. Il convient aussi de ne pas oublier que, durant des années, l’administration a mis une forte pression à la DNRED, pour « chasser » toujours plus loin, toujours plus haut. Ceci s’est fait au travers de chiffres à atteindre aussi galopants que grisants, dont certains se sont enivrés jusqu’à croire à une importance et à un génie qu’en fait, ils n’avaient pas. Il y a eu d’ailleurs là une certaine dose d’hypocrisie qu’on retrouve jusque dans les « hautes » sphères. L’illusion de lutte contre la fraude flamboyante a même pu servir d’arrière-fond à la mise en coupe réglée du réseau douanier, ce qui est à la fois un usage vicié de la DNRED et une insulte faite à l’ensemble des agents des Douanes. Ces griefs avaient été mis sur la table par l’ensemble des organisations syndicales, avec plus ou moins d’insistance. Mais ces bêtes Cassandres n’ont pas été écoutées et encore moins entendues. Mais tout cela ne saurait emporter une condamnation totale d’un service important pour la lutte la fraude. Rarement peut-être l’expression « ne pas jeter le bébé avec l’eau du bain » n’aura été plus appropriée. Le Ministère et l’administration appellent à une refondation profonde. Nous y ajouterons le mot « partielle », car tout n’est pas à jeter, bien au contraire. En tout état de cause, nous serons extrêmement attentifs aux mesures d’organisation, aux nominations, au sort réservé aux agents et au maintien d’une forme de spécificité nécessaire à ce service au regard de ses missions. Le moment est à l’évidence grave, pour ce service et plus largement pour la communauté douanière et son image auprès du public. En conséquence, les mesures concrètes prises pour remédier à cet état de fait seront passées au crible. Il en sera de même pour les comportements hiérarchiques. Et par respect pour les agents, qui « vont au charbon » au quotidien, l’heure n’est pas à la mansuétude.

Solidaires-Douanes, 93 bis rue de Montreuil, boite 56, 75 011 Paris 1/1 Tel : 01 55 25 28 85 @ : contact@solidaires-douanes.org

0000000000000000000000000000000000