Articles Tagués ‘Actualité fraudes et trafics’

Lors du contrôle des deux chargements, les douaniers constatent la présence de 10 palettes filmées de plastique noir.

Le mercredi 24 janvier 2018, les agents de la brigade des douanes de Fréjus, positionnés sur l’A8, dans le sens Italie-France décident de procéder au contrôle de deux camionnettes immatriculées en Pologne. Les chauffeurs, de nationalité polonaise, déclarent provenir de Slovénie et se rendre en Espagne.

Lors du contrôle des deux chargements, les douaniers constatent la présence de 10 palettes filmées de plastique noir. L’examen approfondi permet de dénombrer 9396 cartouches de cigarettes de contrebande de différentes marques, pour un poids total de 1,88 tonne.

Les suites judiciaires ont été confiées au Tribunal de Grande Instance de Draguignan.

Les services douaniers sont mobilisés dans la lutte contre les tabacs de contrebande qu’ils appréhendent sur tous les vecteurs : terrestre, aérien, maritime, fret express et postal.

Contacts presse

  • Direction des douanes de Provence : Denis Martinez, directeur régional – 06 64 56 90 01
  • Service de presse de la douane : 01 57 53 42 11, presse@douane.finances.gouv.fr

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

https://ns55dnred.wordpress.com/2018/01/27/douane-francaise-tabac-au-peage-du-capitou-a-frejus-saisie-de-plus-de-deux-tonnes-de-cigarettes-dans-deux-fourgons-immatricules-en-pologne/

00000000000000000000000000000000000000000000000000000000

Saisie réalisée par les douaniers d’Hendaye lors du contrôle d’un poids lourd.

Publié le : mardi 20 juin 2017
Près de 1,2 tonne de cannabis découverte dans un chargement de pommes de terre

1,2 tonne de cannabis dans un chargement de pommes de terre | © Douane

Le 8 juin 2017, les douaniers d’Hendaye contrôlent un camion immatriculé aux Pays‑Bas. Selon les documents présentés par le chauffeur de nationalité néerlandaise, le chargement est composé de 21,6 tonnes de pommes de terre en provenance d’Espagne et destinées à l’Allemagne.

Alors qu’ils procèdent à la fouille de la remorque, les agents découvrent, au fond du chargement, situées devant le moteur frigorifique, 2 grandes caisses en bois, renfermant au total 35 sacs de toile de jute. A l’ouverture des sacs, ils dénombrent 1 156 kg de résine de cannabis.

La valeur de la marchandise est estimée à près de 7 millions d’euros sur le marché illicite de la revente au détail de stupéfiants.

Après le dessaisissement du parquet de Bayonne au profit du parquet de la juridiction inter-régionale spécialisée (JIRS) de Bordeaux, une information judiciaire a été ouverte.

Contact presse

  • Luc VERGER, Direction régionale des douanes de Bayonne : 09 70 27 58 53 / 06 64 55 00 09
  • Service de presse de la douane : 01 57 53 47 18 – presse@douane.finances.gouv.fr
Auteur : BIC – Bureau de l’information et de la communication
000000000000000000000000000000000000000

Le 10 juin 2017, les douaniers ont réalisé une saisie de plus de 3 kg de méthamphétamine à l’aéroport de Lyon Saint-Exupéry lors du contrôle d’un voyageur à la descente d’un vol en provenance d’un pays d’Afrique du Nord.

La fouille et le démontage intégral de la valise et du bagage à main du voyageur a permis aux douaniers de découvrir, complètement dissimulés dans leurs parois intérieures, une quantité totale de 3,229 kg de méthamphétamine. L’analyse laboratoire a démontré que la méthamphétamine était pure à 100 %, ce qui lui confère une valeur marchande considérable.

L’individu d’une quarantaine d’année, qui a déclaré résider en Espagne et faire commerce de marchandises diverses entre l’Europe et l’Afrique, sera jugée en comparution immédiate cet après midi devant le Tribunal de Grande Instance de Lyon.

Il s’agit de la deuxième saisie de ce type : le 31 mai dernier, une saisie record de 7,263 kg de méthamphétamine avait déjà été réalisée par la brigade des douanes de l’aéroport de Lyon Saint-Exupéry.

Contacts presse :

  • Brice Hummel, Direction régionale des douanes de Lyon – Tél. 09 70 27 27 79
  • Nadège Bridon, Direction régionale des douanes de Lyon – Tél. 09 70 27 27 88

Source: http://www.douane.gouv.fr/articles/a13341-douanes-de-lyon-nouvelle-saisie-de-metamphetamine

AUTEUR: BIC

00000000000000000000000000000000

Publié le : mardi 30 mai 2017 Premières saisies de captagon en France - 750 000 comprimés à RoissyPremières saisies de captagon en France | © Douane

Deux importantes saisies de captagon ont été réalisées par les douaniers de Roissy lors du contrôle de plusieurs chargements en provenance du Liban en janvier et février 2017.

Récemment présenté comme « la drogue du conflit syrien », en raison des ravages qu’il cause dans ce pays, le captagon est un psychostimulant créé à la fin des années 50 et désormais principalement consommé au Moyen-Orient.
C’est la première fois que cette drogue est saisie en France. La valeur de la marchandise est estimée à près de 1,5 million d’euros sur le marché illicite de la revente de stupéfiants.

Le 4 janvier 2017, les douaniers de Roissy contrôlent deux moules industriels en provenance du Liban et à destination de la République Tchèque. L’ouverture du premier moule en acier d’un poids total de 700 kg nécessite l’utilisation d’outils industriels. Ce n’est qu’au bout de trois heures que les douaniers en viennent à bout. Mais, celui-ci s’avère vide. La drogue était en fait dissimulée dans les parois du moule. Le perçage de celles-ci et l’utilisation d’un endoscope permet alors la découverte du captagon. Le second moule contenait également des cachets. Au total, ce sont 350 000 comprimés qui sont extraits pour un poids total de 70 kg.

Une coopération avec les autorités allemandes et tchèques est alors mise en place grâce à l’attaché douanier français basé à Berlin dans le but d’identifier les destinataires en République Tchèque. Suite aux investigations, il s’avère que la cargaison est en réalité destinée à l’Arabie Saoudite, en passant par la Turquie.

Le 22 février 2017, les agents de Roissy ciblent une nouvelle importation de moules industriels en provenance du Liban et à destination d’Afrique. Les agents réalisent une nouvelle saisie de 67 kg de comprimés de captagon dissimulés de la même façon, dans les parois des moules en acier.

Selon les analyses réalisées en laboratoire, les comprimés sur lesquels sont inscrits les 2 « C » caractéristiques du captagon, contiennent de l’amphétamine et de la théophyline.

En 2016, la douane française a saisi 83 tonnes de drogue dont 236 kg d’amphétamines (dont 70,6 kg de méthamphétamines).

La saisie en images

Contact Presse

  • Isabelle Boustani-Dignocourt, Secrétaire général des douanes de Roissy : 01 48 62 63 79
  • Nicolas Barraud, Service de presse de la douane : 01 57 53 42 11 – presse@douane.finances.gouv.fr

Auteur : Direction interrégionale de Roissy

00000000000000000000000000000000000000000

Coopération internationale : démantèlement d’un important réseau de trafic de produits dopantsPublié le : lundi 29 mai 2017

Démantèlement d’un réseau de trafic de produits dopants | © Guardia Civil
L’interception en juin 2016, par les douaniers de Roissy, d’un colis contenant des produits dopants a permis de mener une grande opération en Espagne.

L’interception en juin 2016, par les douaniers de Roissy, d’un colis contenant des produits dopants vient de conduire en Espagne au démantèlement d’une organisation criminelle se consacrant à l’élaboration et la vente de contrefaçons de médicaments et d’anabolisants (stéroïdes, hormones de croissance, médicaments contre les troubles de l’érection). 14 personnes ont été placées en détention dont un médecin et des culturistes propriétaires de salles de sport.

Cette opération, menée par la Garde Civile espagnole, en collaboration avec l’agence de santé espagnole, les douanes française et allemande, a permis la saisie record de plus de 3 millions de doses de médicaments et d’anabolisants de contrefaçon. 2,7 kg de cocaïne, une arme à feu et 70 000 euros en liquide ont également été saisis lors des 25 perquisitions réalisées simultanément dans des domiciles, entrepôts, locaux commerciaux et salles de sport des provinces de Malaga, Valladolid, Valence et Alicante.
Les produits contrefaisants étaient élaborés dans un laboratoire clandestin de Malaga grâce à des principes actifs  achetés, sans aucun contrôle sanitaire, en Asie. Ils étaient ensuite reconditionnés avant d’être envoyés par colis passant par plusieurs pays européens. Une partie de ces produits était également revendue illégalement par des culturistes au sein de salles de sport.

C’est en juin 2016 que débute l’affaire, lorsque les douaniers de Roissy interceptent un colis contenant des fioles de produits dopants. Le dossier est confié aux agents de l’observatoire des médicaments de la direction nationale du renseignement et des enquêtes douanières (DNRED) qui analysent les flux et découvrent que plusieurs colis similaires ont été livrés en Espagne.
En juillet 2016, ils alertent l’Agence de santé espagnole. Les autorités de ce pays décident de continuer les investigations sur leur sol. L’attaché de la douane française à Madrid leur communique donc les informations collectées par la douane française et assure l’interface entre les enquêteurs des deux pays. Après des mois d’enquête, la Garde Civile espagnole déclenche alors une vaste opération pour interpeller tous les membres du réseau. Deux douaniers français de l’observatoire des médicaments sont présents et participent aux opérations.
Les personnes interpellées sont mises en examen pour délit contre la santé publique, organisation criminelle et blanchiment de capitaux. Cette opération complexe, d’une ampleur inédite, est un exemple de parfaite coopération internationale.

Contact presse

  • Attaché de la douane française à Madrid : 00 34 91 837 78 83
  • Service de presse de la douane : 01 57 53 41 03

SOURCE: http://www.douane.gouv.fr/articles/a13316-cooperation-internationale-demantelement-d-un-important-reseau-de-trafic-de-produits-dopants

L’opération, menée par la Garde civile en collaboration avec l’Inspection de la pharmacie de Malaga, l’Office des investigations des douanes allemandes (ZKA) et la Direction nationale françaises du renseignement et des enquêtes douanières (DNRED), est …

lire: http://aujourdhui.ma/monde/espagne-demantelement-dun-reseau-de-fabrication-et-de-trafic-de-substances-interdites-dans-le-sport

000000000000000000000000000000000000000

Près de 60 kg de drogue dissimulés dans un chargement de crèmes glacées

Publié le : vendredi 10 juin 2016

Les 26 kg d’héroïne brune et 33 kg de cocaïne sont estimés à plus de 3 millions d’euros sur le marché illicite de la revente au détail de stupéfiants.

Jeudi 2 juin 2016, les agents des douanes de Calais ont découvert 26 kg d’héroïne brune et 33 kg de cocaïne dissimulés dans un poids lourd immatriculé en Bulgarie. La valeur de la marchandise est estimée à plus de 3 millions d’euros sur le marché illicite de la revente au détail de stupéfiants.

Lors du contrôle, la conductrice, de nationalité britannique, présente des documents couvrant le transport de 24 palettes de crèmes glacées depuis la Belgique vers le Royaume-Uni.

Poursuivant leurs investigations, les douaniers découvrent alors derrière les cartons de glace, au fond du camion, un grand sac en toile de jute, déposé à même le sol. La réaction du chien anti-stupéfiant confirme les soupçons des agents des douanes, qui procèdent au déchargement du camion.

À l’intérieur du sac, les douaniers découvrent deux sacs de sport, chargés de paquets de drogue entourés d’adhésifs marron, qui réagissent positivement à l’héroïne et à la cocaïne. Au total, 59,7 kg de produits stupéfiants sont saisis.

Le gérant de la société de transport a été placé en détention provisoire dans l’attente de son jugement.

En 2015, la douane française a saisi 88 tonnes de produits stupéfiants dont 17 tonnes de cocaïne (résultat annuel jamais atteint) et 243,5 kg d’héroïne.

Contacts presse

  • Direction des douanes de Dunkerque : 06 64 55 60 23
  • Service de presse de la douane : presse@douane.finances.gouv.fr : 01 57 53 42 11
Auteur : Direction régionale de Dunkerque

http://www.douane.gouv.fr/articles/a12866-pres-de-60-kg-de-drogue-dissimules-dans-un-chargement-de-cremes-glacees

0000000000000000000000000000000000000000000000

Près de 800 kg de cannabis saisis en 3 jours dans le Languedoc-Roussillon

Publié le : vendredi 3 juin 2016

La valeur des stupéfiants est estimée à plus de 6 millions d’euros sur le marché illicite de la revente de stupéfiants au détail.

Entre le 24 et le 27 mai 2016, les douaniers de Perpignan et de Montpellier ont saisi près de 800 kg de cannabis sur l’autoroute A9. La valeur totale de la marchandise est estimée à plus de 6 millions d’euros sur le marché illicite de la revente de stupéfiants au détail.

Le vendredi 27 mai 2016, les agents de la brigade de Perpignan contrôlent un ensemble routier immatriculé aux Pays-Bas. Le chauffeur déclare transporter des graines de lin et des produits textiles. A l’ouverture de la remorque, les douaniers constatent la présence de bobines et de sacs de graines de lin, mais sont intrigués par le volume intérieur de la remorque qui leur semble plus petite qu’un modèle standard. La mesure de celle-ci confirme leurs doutes. Les agents décident donc de percer la paroi réfrigérée au fond de la remorque et y découvrent 26 cartons ainsi que 6 sacs noirs, renfermant 298 kg d’herbe de cannabis.

Le chauffeur a été remis aux services de la Police judiciaire de Perpignan, les suites judiciaires étant confiées au TGI de Perpignan.

3 jours plus tôt, le mardi 24 mai, ce sont, cette fois, les agents de la brigade de Montpellier qui avaient procédé à la saisie de 376 kg de résine et 106 kg d’herbe de cannabis, sur cette même autoroute, transportés dans un poids lourds immatriculé en Italie. Le conducteur leur a déclaré avoir déchargé toutes ses marchandises en Espagne et revenir à vide vers Fos-sur-mer.

À l’ouverture de la remorque, les agents avaient alors constaté la présence de plusieurs palettes sanglées en tas, au fond de la remorque. Leur examen a permis aux douaniers de découvrir, dissimulés derrière de simples cartons, 12 « valises marocaines » (sacs en toile de jute utilisés par les trafiquants pour le transport de la résine de cannabis), et 9 sacs en toile contenant des sacs thermosoudés d’herbe de cannabis.

Une information judiciaire a été ouverte.

Contact presse

  • Service presse de la douane : presse@douane.finances.gouv.fr, Tél. /
  • Direction régionale des douanes de Montpellier : François Brivet, Tél. /
  • Direction régionale des douanes de Perpignan : Didier Martinez, Tél. /

http://www.douane.gouv.fr/articles/a12854-pres-de-800-kg-de-cannabis-saisis-en-3-jours-dans-le-languedoc-roussillon


000000000000000000000000000000000

600 000 euros découverts sur une personne voyageant entre la Suisse et la France
Saisie de 600000 euros | © Douane

La somme découverte par les agents des douanes de Saint-Louis-Bâle était dissimulée dans une gaine en tissu, cousue sous le pull de la personne.

Le jeudi 19 mai 2016, les agents des douanes de Saint-Louis-Bâle ont saisi plus de 600 000 euros en liquide lors du contrôle d’une femme de nationalité serbe.

En opération dans le TGV Zurich-Paris, les douaniers contrôlent une femme voyageant seule. Elle affirme ne rien avoir à déclarer et simplement rentrer chez elle à Paris après avoir rendu visite à sa famille à Zurich.
Poursuivant leur contrôle, les agents constatent alors la présence d’une épaisseur anormale sous ses vêtements, qu’elle justifie par la présence de pansements.

Arrivés en gare de Mulhouse, les douaniers la conduisent dans les locaux du service pour approfondir le contrôle. Ils découvrent alors une importante quantité de billets en euros et en dollars américains dissimulés dans une gaine en tissu, cousue sous son pull. D’autres liasses sont ensuite découvertes dans ses vêtements.

Au total, les agents comptabilisent 600 000 euros en coupures de 50, 100 et 200 euros ainsi que 20 000 dollars américains et 14 000 francs suisses.

Outre l’infraction relative au manquement à l’obligation déclarative1 (MOD), les propos confus et la situation financière personnelle de l’intéressée ont amené les agents à suspecter un délit de blanchiment d’argent.

Les suites judiciaires ont été confiées au Service national de douane judiciaire (SNDJ) de Lyon par la Juridiction interrégionale spécialisée (JIRS) de Nancy.

http://www.douane.gouv.fr/articles/a12851-600-000-euros-decouverts-sur-une-personne-voyageant-entre-la-suisse-et-la-france

000000000000000000

Près d’une tonne de cannabis saisie dans le Sud-OuestPublié le : jeudi 7 avril 2016 |
Cache aménagée pour dissimuler du cannabis | © Douane
Deux saisies en moins de 24 heures par les douaniers de Bayonne grâce au scanner mobile et au chien anti-drogue.

En moins de 24 heures, les douaniers de la direction régionale des douanes de Bayonne ont saisi 957 kg de cannabis lors du contrôle de deux véhicules en provenance d’Espagne. La valeur de la drogue est estimée à plus de 5,7 millions d’euros sur le marché illicite de la revente au détail de stupéfiants.

SMSLa première prise est réalisée le 30 mars par les douaniers de la brigade de Bayonne et ceux du scanner mobile spécial (SMS) suite au contrôle d’un poids lourd avec deux personnes à bord. Préalablement sélectionné par les motards sur l’autoroute A63, le camion est scanné sur une aire d’autoroute à l’aide du SMS pour vérifier la présence éventuelle de marchandises de fraude dissimulées parmi les palettes de légumes.

L’examen des résultats radioscopiques permet aux agents d’identifier une zone sombre suspecte au niveau du plancher. Les palettes de légumes sont déchargées mettant alors à jour un plancher aménagé au niveau de la zone suspecte. Après plusieurs heures de manutention et de découpe du plancher, les agents extraient 626 kg de résine de cannabis.

Le lendemain, ce sont les douaniers de la brigade d’Hendaye qui interceptent du cannabis dans le camping-car d’un couple d’allemands au niveau de la commune d’Urrugne (64). Le passage du chien anti-stupéfiant permet de trouver de la résine de cannabis dissimulée dans un faux plancher sous les couchettes. Au total, les agents saisissent 331 kg de résine.

La saisie en images

 

En 2015, la douane française a saisi 88 tonnes de stupéfiants dont près de 63 tonnes de cannabis.

Contacts presse

  • Nicolas BARRAUD, Service de Presse de la douane :
Auteur : Direction régionale de Bayonne

https://plus.google.com/+DouaneGouvFrance/posts/3mJMs4J1aJd

00000000000000000000000000000000

Publié le : lundi 25 janvier 2016 |
Hendaye - saisie de 1,8 tonne de résine de cannabis dans un poids lourd
La drogue était dissimulée dans un chargement de denrées périssables. Sa valeur est estimée à plus de 11 millions d’euros sur le marché illicite de la revente au détail de stupéfiants.

Le 21 janvier 2016, les douaniers de la brigade d’Hendaye ont saisi 1 817 kg de résine de cannabis, dissimulés dans des équipements électriques transportés derrière un chargement de fruits et légumes. La marchandise, qui effectuait un trajet déclaré Espagne-Pays-Bas, est estimée à plus de 11 millions d’euros sur le marché illicite de la revente au détail de stupéfiants.

En fin d’après-midi, les douaniers arrêtent, pour le contrôler, un camion équipé d’une remorque frigorifique, immatriculé en Espagne et circulant dans le sens Sud/Nord sur l’A63. Les documents que présente l’un des deux chauffeurs couvrent le transport, entre la France et la Hollande, de fruits et légumes et de deux générateurs.

Les douaniers procèdent au déchargement de huit palettes de fruits et légumes et constatent la présence effective des équipements électriques. Le chien de l’équipe cynophile de la douane marque rapidement un vif intérêt pour ces appareils. Les douaniers procèdent au démontage des appareils et découvrent des paquets contenant du cannabis à l’intérieur.

Au total, 1 816,92 kg de résine de cannabis sont extraits du chargement et saisis, ainsi que 22 palettes de fruits et légumes (persil, salades, pommes, brocolis et clémentines). Les deux chauffeurs du camion, un homme et une femme de nationalité espagnole sont immédiatement placés en retenue douanière.

Cette saisie suit de quelques jours à peine, l’interception, le 4 janvier 2016, par les douaniers d’Hendaye d’une tonne de résine de cannabis dissimulée dans des fûts d’olives en saumure en provenance d’Espagne destinés à une société des  Pays-Bas.

Contact presse

  • Direction régionale des douanes de Bayonne – Luc VERGER : 09 70 27 58 53 – 06 64 55 00 09
  • Service de Presse de la douane : 01 57 53 41 03
Auteur : Direction régionale de Bayonne
0000000000000000000000000000000000000000000
Publié le : vendredi 11 décembre 2015 |

Saisie historique en métropole de plus de deux tonnes de cocaïne

Patrouilleur garde-côtes de Boulogne-sur-Mer | © Douane
La drogue a été découverte à bord d’un cargo dérouté par le patrouilleur garde-côtes de Boulogne-sur-Mer.

Les services garde-côtes de la douane française viennent de réaliser la plus importante saisie de cocaïne jamais réalisée en métropole à ce jour.

La drogue, découverte à bord d’un cargo dérouté hier soir par le patrouilleur garde-côtes de Boulogne-sur-Mer, est en cours de pesée mais, selon les premières estimations, les quantités devraient dépasser deux tonnes.

Le navire a été intercepté hier à 18h30 en haute mer et a été ramené à quai à 20 heures à Boulogne-sur-Mer où les opérations de fouille ont débuté.

La drogue était dissimulée derrière une cloison métallique. Plusieurs personnes sont actuellement en retenue douanière.

Le parquet de Boulogne-sur-Mer est saisi de l’affaire.

Compte-tenu des quantités d’ores et déjà trouvées à bord, la prise est la plus importante à ce jour en métropole.

Contacts presse

  • Cabinet de Michel SAPIN : 01 53 18 41 13 sec.mfcp-presse@cabinets.finances.gouv.fr
  • Cabinet de Christian ECKERT : 01 53 18 45 04 / sec.sebud-presse@cabinets.finances.gouv.fr
  • Direction Générale des Douanes et Droits Indirects : 01 57 53 42 11 / dg-bic@douane.finances.gouv.fr
Auteur : Bureau de l’information et de la communication

http://www.douane.gouv.fr/articles/a12644-saisie-historique-en-metropole-de-plus-de-deux-tonnes-de-cocaine-

Posté avec WordPress pour Android

articles

Over two tonnes of cocaine seized on ship off French coast

Yahoo News – ‎il y a 6 heures‎
Lille (France) (AFP) – Customs officials have seized at least 2.4 tonnes of cocaine from a cargo ship off France’s northern coast, a record for the country, officials said on Friday. The « Carib Palm », a Moldovan-flagged freighter, had sailed from

French police make record-breaking cocaine seizure near Calais

ABC Online – ‎il y a 6 heures‎
Customs officials have seized at least 2.4 tonnes of cocaine from a cargo ship off France’s northern coast, a record for the country. The Carib Palm, a Moldovan-flagged freighter, had sailed from Colombia and was headed to Gdansk in Poland. It docked

France makes record two tonne cocaine haul

The Local.fr – ‎il y a 10 heures‎
The drugs were brought in a ship travelling from Colombia and destined for Gdansk in Poland. This is a record amount in metropolitan France. « The ship was intercepted on Thursday at 18:30 in the open sea and was brought to the docks in Boulogne-Sur-Mer …
Over two tons of cocaine seized on ship off French coast

The Daily Star – ‎il y a 8 heures‎
French police stand guard next to the moored cargo ship « Carib Palm » on December 11, 2015at the Port of Boulogne-sur-Mer, in the Pas-de-Calais region, after authorities seized a record-breaking 2.4 tons of cocaine from the vessel on December 10.

France trumpets major cocaine seizure

TradeWinds (subscription) – ‎il y a 1 heure‎
They carried out the drugs bust at Boulogne-sur-Mer on the 1,520-dwt Carib Palm (built 1977) as stopped their on the way to Poland from Colombia, according to AFP. The drugs have a street value of about EUR 50m ($55m). The Moldovan-flag ship is …

000000000000000000000000000000000000000000000000000

Nouvelle saisie exceptionnelle de la douane : 2,4 tonnes de résine de cannabis

Publié le : mardi 10 novembre 2015 |

Nouvelle saisie exceptionnelle de la douane : 2,4 tonnes de résine de cannabis
La drogue a été interceptée au Tunnel sous la Manche. Sa valeur est estimée à plus de 14 millions d’euros sur le marché illicite de la revente au détail.

Vendredi 6 novembre 2015, les douaniers de Dunkerque ont saisi 2,4 tonnes de résine de cannabis dans un poids lourd en provenance d’Espagne et à destination du Royaume-Uni. La valeur de la marchandise est estimée à plus de 14 millions d’euros sur le marché illicite de la revente au détail de stupéfiants.

En contrôle au Tunnel sous la Manche, les agents décident de procéder à la vérification du chargement d’un ensemble routier immatriculé au Portugal. Les documents présentés par le chauffeur indiquent un transport de neuf burineurs hydrauliques pour pelleteuses à destination d’une société britannique.

A l’ouverture de la remorque, les agents des douanes découvrent neufs burineurs conditionnés chacun dans une cage en acier de plus de 2 mètres de long sur 1,40 mètre de haut. Poursuivant leur recherche, les douaniers entreprennent de vérifier le chargement à l’aide d’un chien anti-stupéfiant. Celui-ci marque alors un vif intérêt pour les jointures des deux premières machines situées à l’arrière du camion.

Après avoir démonté la première cage d’acier servant d’emballage, les agents dévissent un bouclier métallique à l’avant de la machine. Derrière celui-ci, ils découvrent un tiroir métallique sur roulette à l’intérieur duquel se trouvent plusieurs sacs contenant de la résine de cannabis. Dans chaque machine, ils découvrent ainsi entre 214 kg et 294 kg de résine de cannabis pour un total de 2 399 kg de drogue.

 

La saisie en images

Douane TV [Vidéo – 1’47]

 

Album photo (Google+)

https://apis.google.com/u/0/_/widget/render/post?usegapi=1&href=https%3A%2F%2Fplus.google.com%2F%2BDouaneGouvFrance%2Fposts%2FR5ZpxYZhCuj&gsrc=3p&ic=1&jsh=m%3B%2F_%2Fscs%2Fapps-static%2F_%2Fjs%2Fk%3Doz.gapi.fr.BHw2uKQhqF8.O%2Fm%3D__features__%2Fam%3DAQ%2Frt%3Dj%2Fd%3D1%2Ft%3Dzcms%2Frs%3DAGLTcCMv4_Hxv2AVS8utDdSQD4n1ErfVsg#_methods=onPlusOne%2C_ready%2C_close%2C_open%2C_resizeMe%2C_renderstart%2Concircled%2Cdrefresh%2Cerefresh%2Conload&id=I0_1447366070767&parent=http%3A%2F%2Fwww.douane.gouv.fr&pfname=&rpctoken=19316433

 

En 2014, la douane française a saisi 158 tonnes de résine de cannabis, un record historique.

Contact presse

  • Nicolas BARRAUD, Service de presse de la Douane : 01 57 53 42 11
  • Arnaud DELMULLE, Direction régionale des douanes de Dunkerque : 09 70 27 07 03
Auteur : Direction régionale de Dunkerque

Documentation

http://www.douane.gouv.fr/articles/a12615-nouvelle-saisie-exceptionnelle-de-la-douane-2-4-tonnes-de-resine-de-cannabis

Posté avec WordPress pour Android

Près de 700 kg de cannabis saisis par les douaniers d’Arles en moins d’un mois

Publié le : vendredi 16 octobre 2015 |

Près de 700 kg de cannabis saisis par les douaniers d’Arles en moins d’un mois | © Douane

Deux saisies, de 326 et de 342,6 kg de résine de cannabis, réalisées avec l’appui de l’équipe cynophile.

Dans la nuit du 10 au 11 octobre 2015, les douaniers d’Arles ont saisi 342,6 kg de résine de cannabis dans un poids lourd en provenance d’Espagne, se dirigeant vers l’Italie. La marchandise est estimée à près de 2 millions d’euros sur le marché de la revente au détail des stupéfiants.

En contrôle sur l’A54, les douaniers décident d’inspecter un semi-remorque immatriculé en Espagne. Le chauffeur ne possède aucun document de transport et déclare voyager à vide. Les agents de la brigade des douanes d’Arles, accompagnés du chien anti-stupéfiants, procèdent alors à la fouille de la remorque réfrigérée. Cette dernière est vide mais le chien détecte une odeur suspecte au niveau des deux coffres à palettes, situés sous le camion. Poursuivant leur recherche, les agents découvrent alors, dissimulés à l’intérieur des deux coffres à palette, 9 sacs en toile de jute ou « valises marocaines » contenant plusieurs centaines de pain de résine de cannabis.

L’individu a été placé en retenue douanière puis remis au service de police judiciaire de Marseille sur instruction du Parquet de Tarascon.
Moins de trois semaines auparavant, le 23 septembre 2015, les agents de la brigade des douanes d’Arles, accompagnés de la même équipe cynophile, avaient découvert 326 kg de résine de cannabis dissimulés dans des panneaux de bois évidés à bord d’un semi-remorque immatriculé en Espagne effectuant le même trajet.

En 2014, la douane française a saisi près de 158  de cannabis.

http://www.douane.gouv.fr/articles/a12590-pres-de-700-kg-de-cannabis-saisis-par-les-douaniers-d-arles-en-moins-d-un-mois

000000000000000000000000000000000000000000000000000

Publié le : jeudi 15 octobre 2015 |
Saisie de près de 2 tonnes de résine de cannabis
Après avoir identifié l’ « éclaireur » d’un go-fast, les douaniers de Nantes ont intercepté une fourgonnette abandonnée contenant la drogue.
Dans la nuit du 13 au 14 octobre 2015, les douaniers de Nantes ont saisi 1 920 kg de résine dans une fourgonnette sur l’autoroute A11.

Le chargement de drogue, composé d’une soixantaine de « valises marocaines » en toile de jute, était probablement destiné à la région nantaise. Une personne a été interpellée.
En opération au péage à Ancenis (Loire-Atlantique), les agents des douanes ont procédé au contrôle d’un véhicule, immatriculé en région parisienne. L’attitude du chauffeur et divers éléments amènent alors les agents à suspecter le conducteur d’être le pilote éclaireur d’un convoi de go-fast.

Des recherches sont rapidement engagées sur l’autoroute et permettent de trouver une fourgonnette abandonnée sur une aire d’autoroute à l’intérieur de laquelle les agents découvrent 1,9 tonne de résine de cannabis.

 

La saisie en images

Douane TV [Vidéo – 4’16]

Contact presse

  • Service Presse du Bureau information et communication, Nicolas BARRAUD : 01 57 53 42 11
Auteur : Direction régionale de Pays de la Loire
00000000000000000000000000000000000000000000000000

 

Publié le : mercredi 14 octobre 2015 |
Saisie de plus de 300 000 € en espèces dissimulés dans un véhicule
Saisie de 300 000 € dissimulés dans un véhicule | © Douane
Les douaniers d’Hendaye ont saisi 306 960 € dans une cache aménagée d’un véhicule se dirigeant vers l’Espagne.

Jeudi 8 octobre 2015, les douaniers d’Hendaye ont saisi 306 960 € dans une cache aménagée d’un véhicule se dirigeant vers l’Espagne, occupé par un homme et deux femmes de nationalité néerlandaise.

Vers 19 heures, jeudi dernier, les agents des douanes contrôlent au péage autoroutier de Maritxu, dans le sens France-Espagne, un véhicule immatriculé en Hollande avec trois personnes à bord. Les occupants déclarent se rendre en Espagne, pour y passer une semaine de vacances. Ils affirment ne pas détenir de sommes, titres ou valeurs d’un montant égal ou supérieur à 10 000 €.

En examinant le véhicule, les douaniers constatent que ce dernier a été trafiqué afin d’y créer une cache difficile d’accès. Une trappe est finalement mise à jour sous les sièges et permet de constater la présence de liasses de billets de banque en euros, de toutes valeurs. Au total plus de 8 000 billets de banque sont dénombrés totalisant 306 960 €. Le chien de la brigade, spécialisé dans la lutte anti-stupéfiants, effectue par ailleurs un net marquage sur les billets de banque.

Le service des douanes d’Hendaye a relevé à l’encontre des trois personnes deux infractions de blanchiment douanier et de manquement à l’obligation déclarative. Sur instruction du parquet de Bayonne, à l’issue de la procédure douanière, elles ont été remises aux services de police judiciaire de Bayonne. Le Service national de douane judiciaire (SNDJ) a été co-saisi.

La procédure a donné lieu à une ouverture d’information auprès d’un juge d’instruction de la Juridiction interrégionale spécialisée de Bordeaux. Le conducteur du véhicule a été mis en examen et placé en détention provisoire.

Toute personne transportant des sommes d’un montant égal ou supérieur à 10 000 € en provenance ou a destination de l’étranger doit en faire la déclaration auprès de la douane. Le blanchiment douanier sanctionne quant à lui toute opération financière entre la France et l’étranger portant sur des fonds issus d’un délit douanier ou de droit commun tel que les trafics de stupéfiants, contrefaçons, contrebande de tabacs ou encore de biens culturels.

Via cette réglementation, la douane assure une surveillance des transferts de capitaux. Elle constitue ainsi un acteur essentiel de la lutte contre le blanchiment, l’évasion fiscale et le financement du terrorisme.

En 2014, la douane a saisi 64 millions d’euros au titre du manquement à l’obligation déclarative (MOD).

Le 26 septembre dernier, les douaniers de Port-Vendres avaient réalisé une saisie record de 1,9 million d’euros dans une berline contrôlée au péage du Perthus.

http://www.douane.gouv.fr/articles/a12582-saisie-de-plus-de-300-000-e-en-especes-dissimules-dans-un-vehicule-

000000000000000000000000000000000000

Triple saisie de cocaïne par les douaniers d'Orly
 Photo d’illustration | © Douane
La drogue, dissimulée dans le double-fond de valises, est évaluée à plus de 860 000 euros sur le marché illicite de la revente au détail de stupéfiants.

Lundi 5 octobre 2015, les douaniers d’Orly ont saisi près de 13,5 kg de cocaïne lors du contrôle d’un groupe de trois voyageurs en provenance de République Dominicaine.

La drogue est évaluée à plus de 860 000 euros sur le marché illicite de la revente au détail de stupéfiants.

A l’arrivée d’un vol en provenance de Saint-Domingue, les douaniers contrôlent deux hommes et une femme. Le plus jeune des deux hommes, qui affirme ne pas avoir de marchandises à déclarer, présente les autres voyageurs comme étant sa femme et son oncle.

Le passage de leurs bagages aux rayons X permet aux douaniers de détecter des zones suspectes dans chacun d’entre eux. La fouille approfondie permet alors la découverte d’un double-fond dans l’armature en plastique des trois valises. A l’intérieur, les agents trouvent trois plaques de cocaïne compactée et filmée de plastique noir. Au total, ils extraient près de 4,5 kg de cocaïne de chacune d’entre elles, soit un total de près de 13,5 kg.

Les trois individus, âgés de 30, 43 et 74 ans ont été confiés à l’Office central de répression du trafic illicite de stupéfiants (OCRTIS) et une information judiciaire a été ouverte par le Parquet de Créteil.

Les quantités de cocaïne saisies par les agents des douanes à Orly ont significativement augmenté ces dernières années, passant de 110 kg en 2012, à 420 kg en 2014.

La saisie en images sur

http://www.douane.gouv.fr/articles/a12575-triple-saisie-de-cocaine-par-les-douaniers-d-orly

Contact presse

  • Nicolas BARRAUD, Service de Presse de la douane : 01 57 53 42 11
  • Christophe BERTANI, Direction régionale des douanes d’Orly : 01 49 75 84 13
Auteur : Direction régionale de Orly
0000000000000000000000000000000000000000000000000000

Publié le : vendredi 2 octobre 2015 |

Près de deux millions d’euros interceptés au péage
Près de deux millions d’euros interceptés au péage | © Douane
Au total, les douaniers dénombrent 44 885 billets de banque pour un total de 1 918 460 € .

Le samedi 26 septembre 2015, dans l’après-midi, les agents de la brigade des douanes de Port-Vendres ont saisi 1,9 million d’euros dans une berline contrôlée au péage du Perthus. Le véhicule était conduit par un homme voyageant seul, âgé de 31 ans, chef d’entreprise résidant en Hongrie. En provenance d’Espagne, il se rendait en Hongrie.

Lors du contrôle, l’individu déclare au service ne pas détenir de sommes, titres ou valeurs d’un montant égal ou supérieur à 10 000 euros. Poursuivant leurs investigations, les douaniers découvrent dans le coffre de la berline, derrière la garniture permettant d’accéder aux feux arrière, plusieurs liasses de billets dans un sac plastique transparent. Plusieurs centaines de billets sont également découverts à l’emplacement de la roue de secours, dans des sacs de voyage.

Au total, les douaniers dénombrent 1 918 460 € répartis en 68 billets de 500 €, 230 billets de 200 €, 697 billets de 100 €, 29 732 billets de 50 €, 14 058 billets de 20 € et 100 billets de 10 €.

 

 

L’individu, présenté devant le juge d’instruction de Perpignan, a été mis en examen pour manquement à l’obligation déclarative, blanchiment douanier et blanchiment général en bande organisée. Il a été placé en détention.

Les suites judiciaires ont été confiées au Service national de douane judiciaire (SNDJ) et au SRPJ de Perpignan. Le parquet de Perpignan envisage de se dessaisir au profit de la JIRS de Marseille.

Toute personne transportant des sommes d’un montant égal ou supérieur à 10 000 € en provenance ou a destination de l’étranger doit en faire la déclaration auprès de la douane (Obligation déclarative des sommes, titres et valeurs).

Via cette réglementation, la douane assure une surveillance des transferts de capitaux. Elle constitue ainsi un acteur essentiel de la lutte contre le blanchiment, l’évasion fiscale et le financement du terrorisme.

En 2014, la douane a saisi 64 millions d’euros au titre du manquement à l’obligation déclarative (MOD).

Contacts presse

  • Direction des douanes de Perpignan : 09.70.27.71.89
  • Service de presse, Bureau Information et communication : 01 57 53 41 03
Auteur : Bureau de l’information et de la communication
0000000000000000000000000000000000000000000
Saisie de 325 kg de cannabis  dans un « go-fast »
Cannabis dans un Go-fast | © Douane
La valeur de la marchandise est estimée à près de 2 millions d’euros sur le marché illicite.

Le 1er septembre, les douaniers du Perthus ont saisi 325 kg de résine de cannabis dans une voiture en provenance d’Espagne, lors d’un contrôle sur l’autoroute A9. La valeur de la marchandise est estimée à près de 2 millions d’euros sur le marché illicite de la revente au détail de stupéfiants.

En opération de surveillance au péage du Boulou, les agents contrôlent un véhicule immatriculé en France avec une seule personne à bord. Le conducteur apparaît nerveux.

Deux minutes plus tard, une grosse cylindrée arrive au niveau du péage. Les agents procèdent aux injonctions d’arrêt réglementaires, ignorées par le conducteur, qui s’enfuit à vive allure sur l’autoroute. Les douaniers tentent alors de stopper le véhicule en jetant une herse sous les roues du véhicule, lequel sera retrouvé, avec trois pneus crevés et vide de son occupant, quelques centaines de mètres plus loin sur la bande d’arrêt d’urgence.

A l’intérieur de la voiture, les douaniers trouvent dix « valises marocaines » en toile de jute, chargées de résine de cannabis, ainsi que plusieurs téléphones portables et 8 700 euros en liquide. Des recherches complémentaires leur permettent alors de confirmer un lien entre les deux individus.

Le conducteur du véhicule éclaireur a été remis au service de police de Perpignan sur instruction du Substitut du Procureur du TGI de Perpignan. Son complice présumé, toujours en fuite, est recherché par les autorités.

Le Boulou (Pyrénées-Orientales) - saisie de 325 kg de cannabis dans un «go-fast» par la douane - 1er septembre 2015 © douanes 66

© douanes 66 Le Boulou (Pyrénées-Orientales) – saisie de 325 kg de cannabis dans un «go-fast» par la douane – 1er septembre 2015

 

En 2014, la douane a saisi 198,4 tonnes de stupéfiants dont 157,3 tonnes de cannabis.

Contacts presse

  • Service de Presse de la douane : 01 57 53 47 18
  • Didier Martinez, Direction régionale des douanes de Perpignan : 09 70 27 71 80
Auteur : Bureau de l’information et de la communication
0000000000000000000000000000000000000000000000

Saisie de 80 kg de cocaïne dissimulés dans une cachette sophistiquéePublié le : mardi 25 août 2015 |

Lors du contrôle d’un véhicule, les douaniers d’Halluin (59) ont mis à jour des cachettes aménagées derrière le pare-choc et sous les sièges avant.
Le 20 août 2015, les douaniers d’Halluin (59) ont saisi près de 80 kg de cocaïne lors du contrôle d’une voiture en provenance des Pays-Bas. La marchandise est évaluée à plus de 5 millions d’euros sur le marché illicite de la revente au détail de stupéfiants.

En opération de surveillance près de la frontière franco-belge, les agents des douanes contrôlent un véhicule avec un homme et une femme à bord.

photo illustration source www.eurodouane.com

Le chien anti-stupéfiant de la brigade marque rapidement un intérêt pour le pare-choc arrière et les parties latérales du véhicule. Un examen minutieux de la voiture permet aux agents de trouver une cache aménagée particulièrement sophistiquée derrière le pare-choc. Deux caches supplémentaires sont ensuite identifiées sous les sièges avant. Dissimulées par de la moquette et de l’isolant, elles étaient constituées de caissons métalliques verrouillés qui devaient être actionnés par un dispositif mécanique pour les ouvrir.

Au total, les douaniers extraient 73 pains de cocaïne des trois caches pour un poids total de 79,3 kg.

Sur instruction du TGI de Lille, les deux individus ont été remis à la PJ de Lille à l’issue de la procédure douanière.

La saisie en image

Douane TV [vidéo – 1’28]

 

En 2014, la douane française a saisi 198,4 tonnes de stupéfiants dont 6,6 tonnes de cocaïne.

Contact presse

  • Service Presse de la douane – Nicolas BARRAUD : 01 57 53 42 11
  • Gil LORENZO, Directeur régional des douanes de Lille : 09 70 27 13 01
Auteur : Direction régionale de Lille
 0000000000000000000000000000000000000000000