Articles Tagués ‘Christian ECKERT’

Découverte surprise le 12 mai 2016 de 260 kilos d’héroïne, quand un chariot élévateur a crevé par accident le plancher du camion iranien, qui transportait de la fonte!

Le chauffeur, un Iranien de 38 ans qui a acheminé la cargaison jusqu’à l’entrepôt de Flixecourt d’Immo Ouest, a été condamné à 6 ans de prison.

0000000000000000

A L’époque, j’avais adressé un courrier au ministre Christian Eckert…

Monsieur le ministre,

La dernière importante saisie d’héroïne, 260 kilos, seulement due au hasard, par les forces régaliennes vient une fois encore de nous démontrer que nos frontières sont de véritables passoires.

Qu’un camion, immatriculé en Iran, puisse se balader en Europe avec un tel chargement est inacceptable sachant que nous disposons des moyens nécessaires capables de contrôler pour le moins la totalité de ces camions plaqués avec cette origine.

L’Iran est un des pays de transit de l’héroïne vers les Balkans et le reste de l’Europe. Vous le savez et pourtant rien n’est vraiment décidé pour bloquer ces entrées de marchandise particulièrement dangereuse pour nos populations addictes à ces produits.

Quand il s’est agi de lutter contre les produits de contrefaçons, Pierre Mathieu Duhamel, ex DG de la Douane française, revenant d’un « pantouflage » chez LVMH pour devenir directeur du Budget de la France avait su sortir une directive pour que les forces douanières réorientent leurs actions contre la contrefaçon et cela au détriment de la lutte contre le narco-trafique.

Je vous demande instamment de bien vouloir demander à Guillaume Robert, le directeur de votre cabinet, puisque c’est lui qui est à la manœuvre, de sortir une directive pour réorienter l’action douanière avec mise en application immédiate.

La cellule d’études et de lutte contre les trafics illicites par conteneurs (CELTIC) pourrait prendre en charge ces contrôles sachant que nous disposons déjà de dispositifs de surveillance vidéo qui peuvent alerter de manière automatique.

Je suis certain que Madame Hélène Crocquevieille, la directrice générale de la douane française comme Monsieur Jean Paul Garcia de la DNRED ne feront aucune difficulté pour appliquer et motiver les agents des BSI et autres échelons DNRED.

Marc Fievet – NS 55 DNRED

DROGUE (Douane française): lettre ouverte à Monsieur Christian Eckert, ministre du Budget

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Pas de réponse!

0000000000000000000

Hélène Crocquevieille, ce jour là avec le cardinal Cazeneuve, en visite à  Roissy 

°°°°°°°°°°°°°

Article paru dans Le Point du 2 octobre 2016

La France ferme des douanes avec la Suisse

De nombreux djihadistes passent par l’aéroport de Genève pour rejoindre Daech, mais la France va supprimer deux brigades douanières en Haute-Savoie.

De notre correspondant à Genève, Ian Hamel

Au début de l’année, Christian Eckert, le secrétaire d’État chargé du Budget, annonçait à Saint-Julien-en-Genevois, à la frontière suisse, le recrutement au niveau national d’un millier de douaniers et 45 millions d’euros supplémentaires alloués à la modernisation de leur équipement. Afin de mieux lutter contre « une vague de terrorisme sans précédent », les douaniers français seraient dorénavant équipés de fusils mitrailleurs. Mais, en guise de renforts, ce sont deux brigades douanières qui s’apprêtent à fermer en Haute-Savoie, celles de Cluses et d’Annemasse, suivies un peu plus tard par celle de Gex, dans le département de l’Ain.
« Les deux premières fermetures doivent être entérinées le 5 octobre à Lyon. Alors que la France est devenue une cible prioritaire des groupes terroristes, des comptables administratifs poursuivent le démantèlement des douanes au nom d’impératifs budgétaires », déplore Emmanuel Bogillot, secrétaire national Unsa Douanes (Union nationale de syndicats autonomes), en poste en Haute-Savoie. La frontière avec Genève est pourtant particulièrement sensible. Adel Kermiche, l’un des terroristes qui ont égorgé le père Jacques Hamel à Saint-Étienne-du-Rouvray, s’était envolé en mai 2015 de l’aéroport de Genève pour rejoindre Istanbul. Avant de prendre l’avion, il avait fait un stop à la mosquée du Petit-Saconnex, dans le canton de Genève, gérée par l’Arabie saoudite.

30 routes et 3 postes-frontière

La lutte contre le terrorisme n’est pas la seule préoccupation des douaniers de la région lémanique. Au moment de l’affaire Cahuzac, ils avaient déjà déploré le manque criant d’effectifs pour lutter contre l’évasion fiscale et le blanchiment d’argent. Alors que plus de trente routes mènent de la France à Genève, trois seulement comptent des postes-frontière fixes, Vallard (agglomération d’Annemasse), Bardonnex (Saint-Julien-en-Genevois) et Ferney-Voltaire. En quelques années, les effectifs avaient fondu de 610 à 425 douaniers. « La lutte contre le blanchiment n’est pas considérée comme prioritaire par notre administration », dénonçait alors Alain Court, secrétaire régional FO Douane Léman.

Pourtant, le travail ne manque pas. Il y a deux semaines, une brigade volante découvrait 845 000 euros dissimulés dans un véhicule à Viry. « Pour ne pas parler de fermetures, la direction des douanes évoque des fusions de structures. Or, il ne s’agit pas des mêmes tâches. Un douanier en poste à l’aéroport ne fait pas le même travail que celui qui contrôle inopinément une voiture ou un bus sur la route.

Faute d’effectifs, le volet renseignement est abandonné. Il n’y a plus de remontée de terrain auprès des patrons de bars ou de boîtes de nuit », déplore encore Emmanuel Bogillot.

Intense trafic de drogue

Dans son édition de vendredi, La Tribune de Genève souligne que les députés (Les Républicains) Virginie Duby-Muller, de Haute-Savoie, et Stéphanie Pernod-Beaudon, de l’Ain, ont déjà alerté le ministre de l’Intérieur en juin dernier sur les « conséquences importantes en matière de lutte contre la fraude (stupéfiants, armes, contrefaçons, blanchiment) », en cas de disparition de brigades douanières. Il existe en effet un intense trafic de drogue, notamment de cocaïne, entre les agglomérations de Lyon et de Genève, mais aussi de… tabac à narguilé. Les douanes en ont saisi 360 kilos l’année dernière.

Ces cures d’amaigrissement continues provoquent parfois des situations ubuesques. Le poste de douane de Saint-Gingolph, à la frontière, a ainsi été fermé, et les douaniers affectés à Thonon-les-Bains (au milieu de la rive française du lac Léman), distant d’une trentaine de kilomètres. Mais l’administration a fini par se rendre compte qu’il fallait tout de même assurer une surveillance à la frontière. Ce sont les douaniers en poste à Thonon qui doivent dorénavant se rendre quotidiennement à Saint-Gingolph.

« Les organisations criminelles et terroristes doivent se réjouir de nos futures implantations », dénonce le secrétaire national Unsa Douanes.

SOURCE: http://www.lepoint.fr/societe/la-france-ferme-des-douanes-avec-la-suisse-02-10-2016-2072890_23.php
—————-

Réécouter Hélène Crocquevieille 

Hélène Crocquevieille : « Les douanes se réinventent en permanence »

À la tête d’une administration de près de 17 000 agents, la directrice générale des douanes et droits indirects, Hélène Crocquevieille, explique comment la douane se modernise et se réinvente pour s’adapter à l’évolution des fraudes. Dans un contexte budgétaire contraint, l’enjeu consiste à « préserver nos capacités d’action sur le terrain », explique-t-elle, « tout en dégageant des marges d’efficience ».

Publié: 09 Juillet 2014

000000000000000000

wp-1475443292782.jpgPhoto NS 55 DNRED

« On n’a pas été écoutés, on va devoir passer par le ministre » annonce la CGT.  La CFDT, l’UNSA, Force Ouvrière, Solidaires et la CGT ont constitué une intersyndicale sur ce dossier.

Grève, banderole sur la façade du quai des Douanes, occupation de la cour et chansons de lutte façon « motivé-e-s »: les douaniers girondins ont haussé le ton ce jeudi dans un conflit qui les oppose depuis plusieurs mois à leur administration.

lire: http://www.sudouest.fr/2016/09/30/les-douaniers-bordelais-sont-en-greve-2518065-2780.php

000000000000000000000000000

Les organisations criminelles et terroristes doivent se réjouir de nos futures implantations

Afficher l'image d'origineQu’en pense Christian Eckert?

Poser la question à la Directrice générale, Madame Hélène Crocquevieille, ne servirait à rien puisqu’elle est seulement à son poste pour appliquer les décisions gouvernementales.

cazeneuveDans son édition de vendredi, La Tribune de Genève souligne que les députés (Les Républicains) Virginie Duby-Muller, de Haute-Savoie, et Stéphanie Pernod-Beaudon, de l’Ain, ont déjà alerté le ministre de l’Intérieur en juin dernier sur les « conséquences importantes en matière de lutte contre la fraude (stupéfiants, armes, contrefaçons, blanchiment) », en cas de disparition de brigades douanières, alors que les douanes sont « gérées » par Christian Eckert, le ministre du Budget. Mais peut-être que désormais c’est le cardinal de la place Beauvau qui gère aussi nos gabelous…

Il existe en effet un intense trafic de drogue, notamment de cocaïne, entre les agglomérations de Lyon et de Genève, mais aussi de… tabac à narguilé. Les douanes en ont saisi 360 kilos l’année dernière.

Ces cures d’amaigrissement continues provoquent parfois des situations ubuesques.

Afficher l'image d'origineLe poste de douane de Saint-Gingolph, à la frontière, a ainsi été fermé, et les douaniers affectés à Thonon-les-Bains (au milieu de la rive française du lac Léman), distant d’une trentaine de kilomètres. Mais l’administration a fini par se rendre compte qu’il fallait tout de même assurer une surveillance à la frontière. Ce sont les douaniers en poste à Thonon qui doivent dorénavant se rendre quotidiennement à Saint-Gingolph. « Les organisations criminelles et terroristes doivent se réjouir de nos futures implantations », dénonce le secrétaire national Unsa Douanes.

Au moment de l’affaire Cahuzac, ils avaient déjà déploré le manque criant d’effectifs pour lutter contre l’évasion fiscale et le blanchiment d’argent. Alors que plus de trente routes mènent de la France à Genève, trois seulement comptent des postes-frontière fixes, Vallard (agglomération d’Annemasse), Bardonnex (Saint-Julien-en-Genevois) et Ferney-Voltaire. En quelques années, les effectifs avaient fondu de 610 à 425 douaniers.

« La lutte contre le blanchiment n’est pas considérée comme prioritaire par notre administration », dénonçait alors Alain Court, secrétaire régional FO Douane Léman.

Faute d’effectifs, le volet renseignement est abandonné. Il n’y a plus de remontée de terrain auprès des patrons de bars ou de boîtes de nuit », déplore encore Emmanuel Bogillot.

Lire tout l’article: http://www.lepoint.fr/societe/la-france-ferme-des-douanes-avec-la-suisse-02-10-2016-2072890_23.php

000000000000000000000000000000000

 

Le jeudi 17 mars 2016, Michel SAPIN, ministre des Finances et des Comptes publics, et Christian ECKERT, secrétaire d’Etat chargé du Budget ont présenté les résultats de la douane pour l’année 2015 en présence de la directrice générale des douanes et droits indirects, Hélène CROCQUEVIEILLE.

Une année 2015 sur tous les fronts

« Une fois de plus, la douane a démontré l’an passé qu’elle était à la hauteur des défis qui se présentaient à elle. Et des défis relevés, il y en a eu en 2015.

Le premier, peut-être le plus visible aux yeux de nos concitoyens, et certainement le plus sensible dans le contexte de l’année 2015, c’est la protection des Français et de notre territoire. La douane a participé activement à la lutte contre le terrorisme et au contrôle des frontières. Elle a su faire preuve d’une grande réactivité, d’un engagement sans faille et a obtenu des résultats significatifs. Pour renforcer encore sa capacité d’action, dans le cadre de la mobilisation contre le terrorisme, elle recrutera 1 000 agents supplémentaires en 2016 et 2017. Elle bénéficiera aussi d’une enveloppe de 45 millions d’euros sur 2 ans pour l’amélioration de son équipement et de ses outils de communication.

Le deuxième défi de la douane est de lutter contre toutes les formes de trafics. C’est un enjeu majeur pour l’ordre public, qui n’est parfois pas sans lien avec le financement du terrorisme. Les résultats de 2015 sont en nette progression : les saisies de cocaïne ont été multipliées par 2,5 ; celles de tabacs de contrebande ont augmenté de 50 %. Des résultats importants ont également été obtenus pour les saisies d’armes, dans la lutte contre les flux financiers illicites, la fraude fiscale ou la contrefaçon.

Enfin, en 2015, la douane a continué de déployer son énergie au service de l’activité économique nationale. C’était là son troisième défi : soutenir la compétitivité de nos entreprises et contribuer au développement de l’attractivité de notre territoire. Elle l’a fait, avec succès, en s’engageant dans la mise en oeuvre des 40 mesures concrètes de son plan « Dédouanez en France », à destination des entreprises et plateformes logistiques internationales. C’est en bonne partie grâce aux mesures mises en oeuvre par la douane que la France occupe le premier rang dans le classement mondial Doing Business de la Banque mondiale, pour ce qui touche au commerce transfrontalier.

Plus que jamais, la douane se modernise pour remplir ses missions avec efficacité dans un monde en transformation. Son premier gage de réussite, c’est d’abord l’énergie, l’expertise et la conscience professionnelle de l’ensemble des douaniers qui y oeuvrent chaque jour. Dans le cadre du projet stratégique
Douane 2018 et des moyens exceptionnels déployés par l’État pour appuyer l’action de la douane contre le terrorisme, ils sont un maillon essentiel des forces de sécurité du pays et un atout pour sa compétitivité.

Les résultats de la douane en 2015 témoignent de l’engagement et du travail accompli par les agents des douanes tout au long de l’année passée, dont la dynamique va se poursuivre en 2016. »

Communiqué de presse : Michel Sapin et Christian Eckert saluent les bons résultats de la douane pour 2015 – 17/03/2016
[www.economie.gouv.fr – PDF – 206 Ko]

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
Depuis les attentats du 13 novembre, les missions et les moyens de la douane ont évolué dans la lutte contre le terrorisme. Cela passe par le renforcement des contrôles aux frontières mais aussi la création d’un groupe opérationnel de lutte contre le terrorisme (GOLT), au sein de la Direction nationale du renseignement et des enquêtes douanières, chargé de centraliser et transmettre les informations recueillies aux différents services de lutte contre le terrorisme.
En 2015, 1.158 armes à feu ont par ailleurs été saisies, contre 828 en 2014. La douane prépare aussi le programme PNR (Passenger Name Record, registre européen des données des passagers aériens), qu’elle hébergera dans ses locaux à Roissy. Mais pour les syndicats, les 1.000 postes annoncés ne sont qu’une « mascarade » car les suppressions prévues sur 2016 et 2017 sont maintenues, « soit 500 suppressions ». Déplorant « 6.000 emplois » perdus en 20 ans, une intersyndicale (CGT, Solidaires, Unsa, USD-FO) appelle à une mobilisation le 24 mars.

000000000000000000000000000000000000000

NARCOTERRORISME: que les narcos se rassurent!

Hélène Crocquevieille, dans sa conception de la continuité du service de l’Etat,  continuera son plan de destruction de la Douane française en maintenant le plan stratégique douanier (PSD)

°°°

Douanes : la parole du Président piétinée

Le 16 novembre, devant les députés et sénateurs réunis en Congrès à Versailles, le Président de la République a annoncé la création de 1000 emplois à la direction générale des douanes et droits indirects (DGDDI), afin de lutter contre le terrorisme qui frappé si durement notre pays le 13 novembre dernier.

Pour la Douane, il s’agit d’un renversement majeur de politique, puisque depuis 1993, il n’était question pour notre administration que de suppressions de postes, quelle que soit la couleur politique du gouvernement : 6 000 postes ont ainsi été détruits en deux décennies.

L’intersyndicale douanière au complet se réjouit que cette mesure ait été annoncée. Nous dénonçons depuis des années que la destruction du service public douanier (suppressions de postes, fermetures de bureaux et de brigades) a pour conséquence de diminuer les contrôles exercés sur tous les trafics.

Armes, argent liquide, contrefaçons, tabac de contrebande, circulent ainsi avec de moins en moins de contraintes, sur un territoire qui s’apparente de plus en plus à un désert douanier.

Même s’ils sont habitués aux mauvaises nouvelles, les syndicats douaniers ont une nouvelle fois dû faire face à une déception de poids après l’annonce présidentielle. Très rapidement, les informations qui nous sont parvenues de notre ministère de tutelle, le ministère des finances et des comptes publics, indiquait qu’il ne s’agirait pas d’une création nette de 1000 emplois mais d’un tour de passe passe comptable indigne au regard de l’urgence de la situation : seuls 530 emplois seraient effectivement créés sur deux ans. Dans le calcul, le ministère intégrerait 470 emplois « non supprimés » (suppressions projetées en programmation pluriannuelle mais non votées par le Parement) sur la même période pour atteindre ce total de 1000.

Si elle était confirmée, cette décision serait une véritable insulte faite non seulement aux douaniers, mais aussi à l’ensemble des citoyens français. Les fédérations des syndicats du ministère ont demandé que des précisions leur soient communiquées à l’occasion du Comité technique ministériel du 26 novembre. Un refus du ministère leur a été opposé. Le seul rendez vous dont disposent les syndicats est celui du 2 décembre au matin avec la directrice générale des douanes. Cette même directrice générale qui a récemment annoncé le maintien de son plan stratégique douanier (PSD), au cœur duquel la suppression de nombreuses infrastructures douanières figure comme objectif.

Nous vous donnons donc rendez vous le 2 décembre à 14h au siège de la CGT Douanes à Montreuil, pour rendre compte de la déclinaison pratique de l’annonce de François Hollande. Nous espérons que l’administration ne confirmera pas le schéma de « créations-non suppressions » évoqué plus haut. Ceci constituerait ni plus ni moins qu’une invalidation complète de la parole de François Hollande, pourtant formulée de façon très solennelle devant l’ensemble de la représentation nationale. Le plan exceptionnel de lutte contre le terrorisme serait déjà invalidé de sa substance, quelques jours à peine après les terribles attentats qui ont frappé notre pays.


Contacts CGT : P.HOFFMANN (06.30.90.48.60), M.DONÀ (06.75.81.78.98)

http://www.snad.cgt.fr/actu/article/compte-rendu-de-la-reunion-du-2-decembre

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Compte-rendu de la réunion du 2 décembre

« Les mesures de sécurité mises en œuvre depuis les attentats du 13 novembre »ECQUERT CROCQUEVEILLE

La Directrice générale Hélène Crocquevieille, en écho aux propos tenus la veille par le secrétaire d’Etat Christian ECKERT, est revenue sur les engagements présidentiels en décidant de poursuivre son sinistre plan de destruction de la douane entrainant de facto non pas 1000 douaniers supplémentaires mais seulement 500…

 

Document à télécharger

PDF - 324.2 ko

http://www.snad.cgt.fr/actu/article/compte-rendu-de-la-reunion-du-2-decembre

0000000000000000000000000000000000000000

Hommage à Pascal Robinson tué dans l’exercice de ses fonctions

Publié le : vendredi 27 novembre 2015 |

Hommage à Pascal Robinson tué dans l'exercice de ses fonctions
Pascal Robinson a été fait, à titre posthume, Chevalier de la Légion d’Honneur. Sa disparition endeuille sa famille et toute la communauté douanière.

Le 23 novembre 2015, à Toulon, alors qu’ils effectuaient une opération douanière de lutte contre le trafic d’armes, des agents de la direction nationale du renseignement et des enquêtes douanières de Marseille se sont présentés au domicile du destinataire d’un colis contenant une culasse d’arme automatique. En descendant de son appartement pour réceptionner le colis, le destinataire présumé a fait feu immédiatement sur les agents des douanes. L’un d’eux est décédé et l’autre blessé au bras.

Dans la course poursuite qui s’est engagée, un policier de Marseille a également été blessé.

Dans un message qu’ils ont immédiatement adressé aux agents des douanes, le ministre des Finances et des Comptes publics, Michel SAPIN, et le secrétaire d’Etat chargé du Budget, Christian ECKERT, ont fait part de leur soutien aux agents des douanes. La directrice générale des douanes et droits indirects, Hélène CROCQUEVIEILLE, a fait part de son émotion et de l’émotion ressentie par toute la communauté douanière.
Le 27 novembre 2015 à Marseille, Christian ECKERT a rendu hommage à Pascal ROBINSON, l’agent des douanes tué dans l’exercice de ses fonctions au cours de l’opération du 23 novembre 2015.

Le Ministre a rappelé son grand professionnalisme et ses qualités humaines, sa loyauté et sa capacité d’entraînement auprès de ses collègues. Il a tenu à saluer le courage exemplaire de ce fonctionnaire, rappelant que les douaniers sont engagés quotidiennement dans des missions de sécurité au service du public, parfois hélas au péril de leur vie. Il a témoigné de la reconnaissance de la Nation à leur égard.

Pascal ROBINSON avait été distingué en 2009 de la médaille de la Défense nationale, et en janvier 2014 de la médaille d’honneur des douanes. Aujourd’hui, à titre posthume, il a été fait Chevalier dans l’Ordre National de la Légion d’Honneur. Sa disparition endeuille sa famille et toute la communauté douanière.

Communiqués de presse ministériel

http://m.zonebourse.com/actualite-bourse/APE-Agency-for-State-of-France–M-SAPIN-C-ECKERT-Christian-ECKERT-a-rendu-hommage-a-Pascal-ROB–21475968/

Posté avec WordPress pour Android

00000000000000000000000000000000000000000

Lutte contre le terrorisme : Bercy évidemment à la rescousse

Franchement, ça en devient caricatural : on a à peine oublié le précédent billet qui narrait les récupérations toutes plus lamentables les unes que les autres des récents attentats pour faire passer tout et n’importe quoi, que déjà Bercy déboule en bousculant tout le monde, comme un gros patapouf arrivé après la curée en criant « moi aussi, moi aussi, laissez m’en un morceau ! ».

Et pour ce Ministère qui ne sait ni économiser, ni financer quoi que ce soit, il est « subitement » apparu qu’il fallait intervenir un grand coup pour attaquer les djihadistes au portefeuille.

Présentant un copieux projet de loi visant à mettre enfin de l’ordre dans toutes ces libertés échevelées dont les Français disposent joyeusement pour acheter, vendre, et commercer sans rendre de comptes à personne, le ministre des Finances, un certain Michel Sapin, s’est expliqué de la subtile stratégie que son ministère va employer pour gêner les terroristes :

LIRE sur http://news360x.fr/lutte-contre-le-terrorisme-bercy-evidemment-a-la-rescousse/

0000000000000000000000000000000000000

The international informant

French Finance Minister Michel Sapin, the Finance ministry's anti-money laundering panel TRACFIN head Bruno Dalles and Jean-Paul Garcia, director of the National Customs Intelligence and Investigations Directorate - DNRED, attend a press conference on the fight against the financing of terrorism on November 23, 2015 at the Economy Ministry in Paris. AFP PHOTO / ERIC PIERMONT

French Finance Minister Michel Sapin, the Finance ministry’s anti-money laundering panel TRACFIN head Bruno Dalles and Jean-Paul Garcia, director of the National Customs Intelligence and Investigations Directorate – DNRED, attend a press conference on the fight against the financing of terrorism on November 23, 2015 at the Economy Ministry in Paris. AFP PHOTO / ERIC PIERMONT

————-

Bruno Dalles (TRACFIN)  et  Jean-Paul Garcia (DNRED)

« C’est le sens de la présence à mes côtés de Bruno Dalles, qui est à la tête du service chargé du renseignement financier, Tracfin, et…

Voir l’article original 948 mots de plus

Décès d'un agent des douanes dans le Var
Michel SAPIN et Christian ECKERT témoignent aux familles de leur soutien et de leur émotion.

Un terrible évènement vient de nouveau frapper la communauté douanière déjà endeuillée lors des attentats de Paris du vendredi 13 novembre 2015.

Le 23 novembre 2015, à Toulon, alors qu’ils effectuaient une opération douanière de lutte contre le trafic d’armes, des agents de la direction nationale du renseignement et des enquêtes douanières de Marseille se sont présentés au domicile du destinataire d’un colis contenant une culasse d’arme automatique. En descendant de son appartement pour réceptionner le colis, le destinataire présumé a fait feu immédiatement sur les agents des douanes. L’un d’eux est décédé et l’autre blessé au bras.

Dans la course poursuite qui s’est engagée, un policier de Marseille a également été blessé.

La personne en cause a été interpellée.

Dans un message qu’ils ont immédiatement adressé aux agents des douanes, le ministre des finances et des comptes publics, Michel sapin, et le secrétaire d’Etat au budget, Christian Eckert, ont fait part de leur soutien aux agents des douanes.

Hélène Crocquevielle, la directrice générale des douanes a fait part de son émotion et de l’émotion ressentie par toute la communauté douanière.

Le communiqué de presse ministériel

Auteur : Bureau de l’information et de la communication
0000000000000000000000000000000000000000000
Interception de cocaïne aux Antilles le 21 mars 2015
Interception de cocaïne aux Antilles le 21 mars 2015 – 20 Minutes

20 Minutes avec agences

Publié le 22.04.2015 à 12:32

Mis à jour le 22.04.2015 à 12:32

Quelques 220 kilos de cocaïne ont été saisis par les douanes, dans la nuit de vendredi à samedi, au nord-est des Antilles françaises.  Une saisie qui intervient alors qu’une enquête de la direction nationale du renseignement et des enquêtes douanières (DNRED) avait récemment mis au jour un «probable transfert par voie maritime de plusieurs centaines de kilos de cocaïne entre le Guyana et le nord de l’arc caribéen».

Selon le ministère des Finances qui a communiqué l’information ce mardi seulement, la drogue, dissimulée dans cinq bidons, a été découverte lors d’un contrôle de la cargaison d’un navire par la Marine nationale. Le navire, qui battait pavillon Guyana, naviguait à 350 miles au nord-est des Antilles françaises.le patrouilleur Guyanien "Misty.B et le voilier "Le Silandra" juste à coté, les deux bateaux saisis par les services de l'Etat © Fabrice Defremont

Le patrouilleur Guyanien « Misty.B et le voilier « Le Silandra » juste à coté, les deux bateaux saisis par les services de l’Etat

Le navire était déjà sous surveillance

Les quatre membres d’équipage, qui se déclaraient résidents guyaniens, ont été arrêtés et ramenés à Fort-de-France où ils ont été remis aux services de l’Office central pour la répression du trafic illicite des stupéfiants (OCRTIS).

Michel Sapin, ministre des Finances et des Comptes publics, et Christian Eckert, secrétaire d’Etat chargé du Budget, ont «félicité» les douanes pour cette saisie. Une semaine plus tôt, les autorités françaises avaient mis la main sur 2,2 tonnes de cocaïne, une prise record pour les douanes, dans un voilier au large de la Martinique, au terme d’une opération internationale préparée depuis deux ans.

http://www.20minutes.fr/societe/1592847-20150422-cocaine-220-kilos-saisis-douanes-large-antilles

Aussi: GIBRALTAR…Souviens-toi Jean Paul Garcia de la DNRED!.

00000000000000000000000000000000

Publié le : lundi 23 mars 2015 |

Résultats 2014 de la douane française
Présentation des résultats 2014 de la douane le 17 mars 2015 au siège de la direction interrégionale des douanes de Roissy.

Michel SAPIN et Christian ECKERT félicitent la douane française pour ses résultats 2014

Le secrétaire d’Etat chargé du Budget, Christian ECKERT, a présenté ce matin depuis la plateforme aéroportuaire de Roissy, lieu emblématique de l’activité douanière, les résultats 2014 de la douane française. Il a qualifié ces résultats d’excellents dans toutes les missions confiées à l’administration des douanes, que ce soit la protection du territoire ou l’accompagnement des entreprises à l’international. Ces résultats marquent notamment un record absolu en matière de volume des stupéfiants saisis, près de 200 tonnes.

Christian ECKERT a salué tout particulièrement la mobilisation des agents des douanes dans leur mission de lutte contre la fraude : 2014 marque un record en matière de cannabis, avec 157 tonnes interceptées (86 t en 2013), d’excellents résultats pour l’héroïne avec 546 kg (273 kg en 2013) et d’ecstasy avec 1,4 millions de cachets (360 000 cachets en 2013).

La douane française a également renforcé son action en matière de protection du consommateur : les saisies de contrefaçons sont en hausse de plus de 15 %, avec 8,8 millions d’articles (7,6 millions en 2013). Elle a par ailleurs contrôlé 50,5 millions d’objets au titre de la réglementation sur les normes techniques, soit plus du double de l’année précédente (24 millions). Le nombre de jouets contrôlés a lui aussi doublé pour passer de 3,6 à 6,6 millions d’articles.

En matière de lutte contre la fraude financière et fiscale, 356,9 millions de droits et taxes ont été redressés par la douane (322,7 millions en 2013, soit + 10,5 %) et 33,7 millions d’euros ont été saisis ou identifiés. La douane a par ailleurs collecté 69 milliards d’euros au titre des perceptions dont elle a la charge. Le coût de cette collecte s’établit à 45 centimes d’euros pour 100 euros collectés.

Les missions de protection ont donné lieu à 527 constatations en matière de faune et de flore protégées, 81 en matière de patrimoine culturel et à la saisie de 828 armes à feu.

Christian ECKERT a par ailleurs rappelé l’implication des agents des douanes dans leur mission d’accompagnement du commerce international et salué leur capacité à accomplir leurs missions de protection tout en facilitant le commerce légal. Ainsi 93 % des déclarations en douanes ont été traitées en moins de 5 minutes en 2014, le temps moyen d’immobilisation des marchandises par les services douaniers s’établissant à 4 mn 07 secondes en 2014, contre 13 minutes en 2004. 2 235 entreprises ont profité de conseils gratuits et personnalisés l’année dernière et les déclarations en douane ont atteint un indice de dématérialisation de 86 %.

Le Ministre se réjouit que cette implication ait été remarquée et saluée par les opérateurs économiques, puisque la douane française s’est vue décerner le Prix national 2014 des bonnes pratiques de l’Association France Qualité Performance pour la campagne nationale d’accompagnement des PME/PMI dite « Tour de France des experts ». La douane se place par ailleurs au 3ème rang européen pour le statut d’OEA (opérateur économique agréé) avec 1214 entreprises certifiées et a contribué à hisser la France au second rang mondial pour son dispositif en matière de protection de la propriété intellectuelle. Plus de 87 % des entreprises se sont par ailleurs déclarées satisfaites des services douaniers.

source: http://www.douane.gouv.fr/articles/a12367-resultats-2014-de-la-douane-francaise

000000000000000000000000000000000000000

Portrait de Christian Eckert

Allez, Monsieur Christian Eckert (Secrétaire d’État au Budget, auprès du ministre des Finances et des Comptes publics), un peu de courage, faites comme au Colorado!

The international informant

Le « Colorado, trop » riche à cause du cannabis : la France aurait tout intérêt à légaliser

Avatar de Pierre Rondeau

Par Pierre Rondeau
Doctorant en économie

LE PLUS. Le Colorado perçoit « trop » d’impôts. La vente de marijuana, légalisée le 1er janvier 2014 et taxée à 30%, a rapporté 50 millions de dollars à cet État américain. La constitution prévoyant un montant maximal d’impôts pouvant être perçus, une partie de cette somme devrait être redistribuée. Pour Pierre Rondeau, doctorant en économie, la France doit s’inspirer de ce modèle.

Édité et parrainé par Sébastien Billard

LIRE: http://leplus.nouvelobs.com/contribution/1318767-le-colorado-trop-riche-a-cause-du-cannabis-la-france-aurait-tout-interet-a-legaliser.html

0000000000000000000000000

Voir l’article original

Michel Sapin (à droite) et Christian Eckert

Christian ECKERT, secrétaire d’Etat chargé du Budget et Michel SAPIN, ministre des Finances et des Comptes publics

Si Michel SAPIN, ministre des Finances et des Comptes publics, et Christian ECKERT, secrétaire d’Etat chargé du Budget, s’ intéressaient un peu au marché de la drogue au Sahel, l’ignorance des services de l’Etat serait moins grande sur l’acheminement de stupéfiants sur le marché hexagonal.

« Au fond, reconnaît un des patrons des douanes à Bercy, nous ignorons comment les drogues parviennent d’Afrique vers leur destination finale en Europe. Nous savons que le Sahel est approvisionné depuis le Maroc ou l’Amérique du Sud. Il faudrait chercher par quelles voies ces cargaisons arrivent sur le marché européen via l’Espagne, les Balkans, la Grèce, à l’exception du haschich marocain qui est bien tracé. Le port de Marseille, par exemple, est une véritable boîte noire. »

 

————————————

The international informant

http://static.lexpress.fr/doc/images/carte-mali.png

Par Nicolas Beau | Journaliste et auteur

Un tiers de la cocaïne mondiale transite par le Sahel, alimentant la violence.

Rue89 publie les bonnes feuilles de « Papa Hollande au Mali » de Nicolas Beau.Le Sahara a toujours représenté une formidable zone de passage pour d’innombrables négoces. Depuis les indépendances africaines, les produits de première nécessité, subventionnés par les Etats pétroliers libyen et algérien, étaient revendus au marché noir dans le reste de l’Afrique. Plus récemment, les routes de la contrebande ont été utilisées pour acheminer les armes, les pneus, les pièces détachées et les cigarettes. Les Touaregs ont été à l’avant-garde de ces convois qui leur permettaient d’assurer leur survie.

Making of

« Papa Hollande au Mali », du journaliste Nicolas Beau, est l’un des premiers livres sur la guerre menée dans ce pays par les troupes françaises. Un livre très critique contre le rôle joué par la France dans les pays du Sahel.

Voir l’article original 2 501 mots de plus