Articles Tagués ‘Direction des Opérations Douanières (DNRED)’

DNRED (Douane Française): en attente de nouveaux danseurs au bal des maudits

Publié: 25 mai 2017 par Marc Fievet dans 36, BAN, Blanchiment, CELTIC, Cyberdouane, DEA (USA), DG de la Douane française, DNRED, Douane française, France, Gendarmerie, GRC - RCMP (Canada), Guardia di Finanza (Italie), HM Customs Excise (UK), INTERPOL, Justice, NARCOTRAFIC, Narcotrafic INFOS, NS 55, OCRTIS, Police, Secret Defense, SERVICES ANTI-DROGUES, SERVICES ESPAGNOLS, SERVICES FRANCAIS, SVA, TRACFIN
Tags:, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

EXTRAIT d’ « Une hiérarchie saisie sur le vif » par Emmanuel Fansten

A sa tête pendant six ans, Jean-Paul Garcia a été discrètement écarté et attend toujours un successeur.

Deux piliers du service juridique, Jean-Pierre Balsamo et Jean-Michel Pillon, en charge notamment des techniques d’enquête (aviseurs, infiltrations…), ont également été mis sur la touche.

Le premier était pourtant pressenti pour remplacer Garcia à la tête de la Direction nationale du renseignement et des enquêtes douanières.

Magalie Noël, quant à elle, exfiltrée à Reims par souci d’apaisement, est soupçonnée d’avoir couvert les trafics parallèles de certains aviseurs, qui permettaient au service de réaliser ses plus belles affaires.

Même la directrice générale de la maison, Hélène Crocquevieille, a été priée de faire ses valises.

Ce renouvellement sans précédent de l’équipe dirigeante marque la fin d’une époque. «C’est le fonctionnement global de la DNRED qui doit être revu», a d’ailleurs prévenu le nouveau directeur général des douanes, Rodolphe Gintz, nommé en février pour incarner le changement.

lire:http://www.liberation.fr/france/2017/05/24/une-hierarchie-saisie-sur-le-vif_1572057

0000000000000000000000000000000000

ocrtis1Une saisie record de stupéfiants portant sur plus de 791 kg de cocaïne (soit une valeur estimée à plus de 31 millions d’euros) a été réalisée ce week-end en Guadeloupe, à bord de deux conteneurs maritimes en provenance d’Amérique du Sud et à destination de l’Europe.

Cette saisie est le fruit d’une coopération étroite entre l’Office Central pour la Répression du Trafic Illicite de Stupéfiants (OCRTIS) et la Direction Nationale du Renseignement et des Enquêtes Douanières (DNRED). Dans le cadre de la stratégie commune du bouclier visant à protéger l’espace communautaire, les deux services ont en effet renforcé leurs actions envers les vecteurs et flux de marchandises transitant par les Antilles françaises, départements constituant la base avancée du dispositif répressif.dnred11

Le 7 janvier 2017 au matin, un dispositif douanier constitué d’agents de la Direction régionale des douanes de Guadeloupe et de la Direction des Opérations Douanières (DNRED), mettaient ainsi en place en coordination avec l’antenne OCRTIS Caraïbe de la Direction Interrégionale de la Police Judiciaire Antilles-Guyane, un contrôle sur le port de commerce de Pointe à Pitre, sur un porte-conteneurs battant pavillon chypriote en provenance de Colombie et à destination de l’Espagne.

cocaine-porte-conteneurAprès le contrôle physique de plusieurs conteneurs destinés tant au marché antillais qu’européen, les agents des douanes ont découvert dans deux d’entre eux prés d’une trentaine de sacs de sport déposés en plus de la marchandise licite dûment déclarée. Ces derniers recelaient plus de 791 kg de cocaïne – dissimulés suivant la technique du «rip-off».

Sur la base de la constatation douanière, la marchandise de fraude et les indices recueillis ont été remis au service de l’Office Central pour la Répression du Trafic Illicite des Stupéfiants de Guadeloupe, chargé des suites de l’enquête judiciaire par le Procureur de la République de la Juridiction interrégionale spécialisée (JIRS) de Fort-de-France.

helene-crocquevieilleLa direction générale des douanes souligne «le caractère déterminant de la coopération inter services et la complémentarité des actions engagées par chacune des administrations mobilisées dans la lutte contre le trafic international de drogue en Caraïbe».

Cette saisie fait suite à plusieurs découvertes importantes de même nature, opérées fin 2016 par les services de la Direction régionale des douanes de Guadeloupe, particulièrement mobilisés sur le contrôle portuaire compte tenu de la sensibilité des lignes maritimes transitant par les Antilles françaises à destination de l’Europe.

  • Douane (Antilles) : 06 90 31 08 41
  • OCRTIS (Antilles) : 06 96 70 20 01

source: http://www.douane.gouv.fr/articles/a13140-saisie-record-de-791-kg-de-cocaine-en-guadeloupe

000000000000000000000000000000