Articles Tagués ‘euros’

Publié le 29/07/2015

Chantal DAVID

Une Espagnole de 19 ans a été arrêtée le 22 juillet à la gare Lille-Europe avec douze kilos de résine de cannabis dans sa valise. Valeur estimée par les douanes : 60 000 euros.

Elle venait de Madrid, allait à Bruxelles en bus Eurolines.

Elle était jugée lundi après-midi en comparution immédiate

Face aux juges, la jeune espagnole a l’air un peu sonnée. Elle sort d’une longue garde-vue, n’avait jamais eu affaire à la justice auparavant. Elle est aussi très abattue, elle devait se marier le 31 juillet.

La drogue était dans des boîtes métalliques

« Dans ces conditions, entreprendre un tel voyage était plutôt risqué… » remarque la présidente Sandrine Provensal. « Je pensais que c’était du tabac » répond la frêle jeune femme dans le box, convenant qu’elle se doutait que le contenu de sa valise n’était pas très légal. Le 22 juillet, sur l’aire d’autobus de la gare Lille-Europe, lors d’un contrôle, le chien des douanes a « marqué » sur le bagage de F.L. À l’intérieur, des boîtes métalliques enrobées de papier cellophane censées échapper au flair de l’animal et contenant de la résine. Le procureur Patrick Cousinard insistera sur ce conditionnement très particulier. Il retient également que la jeune femme a reconnu quatre voyages sur cette ligne Lisbonne-Amsterdam : trois à destination de Bruxelles les 21 décembre, 28 janvier et 18 mars et un vers les Pays-Bas le 29 avril. Il requiert quatre ans d’emprisonnement, une peine sévère qu’il appuie sur des statistiques : une augmentation de 50 % des trafics de stupéfiants par rapport à l’année dernière (243 affaires traitées par le parquet de Lille) et la valeur de la marchandise.

Une simple mule ?

« Ma cliente n’est qu’une mule qui devait toucher 700 euros » soutient en défense Me Karim Azghay en défense. L’avocat du barreau de Bobigny plaide sur la misère qui conduit à transporter des stupéfiants. Sa cliente en est un exemple, cherchant un emploi, hébergée par ses parents à qui elle destinait ses gains. Pour l’avocat, que la jeune femme ait cru à un trafic de cigarettes est plausible : la valise était scellée, impossible pour elle de savoir ce qu’il y avait à l’intérieur. Le tribunal condamnera la jeune espagnole à quinze mois de prison. Elle a été incarcérée et devra également payer une amende douanière de 60 000 euros.

source: http://www.lavoixdunord.fr/region/arretee-a-lille-europe-avec-60-000-euros-de-resine-de-ia19b0n2967145

000000000000000000000000000000000000

DROGUE – Deux policiers ont été déférés, jeudi, dans le cadre d’un vaste trafic de drogue en provenance de République dominicaine.

En poste à Roissy, ils sont soupçonnés d’avoir facilité le passage de valises remplies de cocaïne et bénéficié de 40.000 euros chacun à chaque passage réussi.

Deux policiers sont soupçonnés d'avoir facilité la sortie de la drogue de l'aéroport et d'en avoir profité.

Deux policiers sont soupçonnés d’avoir facilité la sortie de la drogue de l’aéroport et d’en avoir profité. Photo : AFP/illustration

Cocaïne volée au 36, quai des Orfèvres : 20 000 euros en liquide saisis

Le Monde.fr avec AFP | 04.08.2014 à 12h50 • Mis à jour le 04.08.2014 à 18h55

quai_des_Orfèvres_ParisLe siège de la police judiciaire de Paris voit son image gravement écornée depuis qu’un policier a découvert, jeudi 31 juillet, la disparition de 52,6 kg de cocaïne saisis par la brigade. La drogue était entreposée dans une pièce sécurisée installée dans le service et réservée aux scellés, derrière une porte blindée que seule une poignée de fonctionnaires de police est autorisée à ouvrir.

Bernard Cazeneuve, ministre de l’intérieur, a annoncé, lundi 4 août, l’ouverture d’un audit de la brigade des stupéfiants du 36, quai des Orfèvres par l’inspection générale de la police nationale (IGPN).

 

LIRE:http://www.lemonde.fr/societe/article/2014/08/04/cocaine-volee-au-36-quai-des-orfevres-le-point-sur-l-affaire_4466519_3224.html

0000000000000000000000000000000000000


%d blogueurs aiment cette page :