Articles Tagués ‘Irlande’

PAYS BAS (Narcotrafic): les Bataves ont réussi à  devenir la plaque tournante européenne du trafic de drogues

Publié: 29 avril 2017 par Marc Fievet dans Aeronarcotrafic, Albanie, Alcool, Allemagne, Amphétamines, Balkans, BAN, Belgique, Blanchiment, Cannabis - Hachis - Haschich, CELTIC, Champignons hallucinogènes, Cocaïne, Cyberdouane, DEA (USA), DG de la Douane française, DNRED, Douane française, Drogues, Ecstasy / MDMA, Espagne, EUROPE, France, FSKN (Russie), GIBRALTAR, GRC - RCMP (Canada), Guardia di Finanza (Italie), Héroïne, HM Customs Excise (UK), Irlande, Italie, Khat, NARCOTRAFIC, Narcotrafic INFOS, Narcotrafic maritime, NS 55, Opium, Pays de transit, Pays producteurs, Pays-Bas, Précurseurs, Sardaigne, SERVICES ANTI-DROGUES, SERVICES ESPAGNOLS, SERVICES FRANCAIS, Suisse, SVA, Tabac - Cigarettes, TRACFIN
Tags:, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Europol, l’organisme européen en matière de police, pointe le rôle majeur des trafiquants néerlandais dans la production, l’importation et l’écoulement de drogues dans l’UE.

 Cannabis, cocaïne, ecstasy ou autres drogues synthétiques, les Pays-Bas confirment leur place de plaque tournante du trafic de drogues en Europe sur toute la ligne. 

Selon l’état des lieux dressé par Europol, l’organisme européen regroupant les polices des États membres, dans son dernier rapport intitulé « la menace du crime organisé et de la grande criminalité liée au trafic de drogues », le royaume batave détient plusieurs records dans le domaine.

LIRE plus:

https://www.lesechos.fr/monde/europe/0211982325193-les-pays-bas-plaque-tournante-du-trafic-de-drogues-2080390.php

°°°°°°°°°°°°°°

Marc Fievet reçu par Yves Calvi pour la sortie du film Gibraltar

Ras le bol des constats chaque année plus accablants pour les régaliennes censées protéger la population des méfaits de la drogue sur les consommateurs mais aussi sur la population par la délinquance criminelle engendrée. 

Bientôt 30 ans que Marc Fievet, l’agent NS 55 de la DNRED, dénonce ces trafics et blanchiment sans qu’ aucune réaction efficace ne soit décidée.

Certes de réunions en colloques et autres concertations diverses, nos hauts fonctionnaires sont présents.

Certes on organise régulièrement des ententes cordiales pour montrer le savoir faire des différentes institutions participantes à  ce type d’actions…toujours conclues pat des gargarismes de satisfaction destinées à satisfaire le public, car même si les conditions climatiques étaient défavorables au point de bloquer les flottes maritimes et aériennes au sol, des comptes rendus dithyrambiques  des opérations sont pondus par des menteurs institutionnels.

Les couts de toutes ces mascarades, pour des résultats improbables, grèvent considérablement les budgets alloués aux forces de l’ordre en charge de cette problématique.

Il serait temps de revoir les nominations des hauts fonctionnaires qui dirigent nos services où seule la compétence devrait être prise en compte à l’exception de tous les paramètres qui actuellement définissent les parcours et postes à  occuper pour qu’une « carrière » soit « juteuse » et réussie.

Lire aussi: DOUANE INFO: la Hollande, l’autre pays… de la drogue…et c’est pas nouveau,  je le dénonçais déjà , avec preuves à l’appui,  dans les années 1990

0000000000000000000000000000000

L'annuaire des conseillers et attachés douaniers à l'étranger
La douane française dispose d’un réseau de correspondants à l’étranger.

English version 

Les conseillers et attachés douaniers qui peuvent vous renseigner sur la réglementation douanière applicable dans les échanges et les relations entre la France et les pays de leur zone de compétence.
°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

EUROPE

Belgrade

L’attaché douanier adjoint près de l’ambassade de France en Serbie
Contact : belgrade.dgddi@dgtresor.gouv.fr
Téléphone : 00 381 11 302 36 90
Fax : 00 381 11 302 36 96
Zone de compétence : Croatie, Bosnie-Herzégovine, Serbie, Monténégro, Kosovo, Albanie, Macédoine.

Berlin

L’attaché douanier près l’ambassade de France en Allemagne.
Contact : douane_berlin@dgtresor.gouv.fr
Téléphone : 00 49 30 59 003 94 60
FAX : 00 49 30 59 003 94 63
Zone de compétence : Allemagne, Danemark, Finlande, Norvège, Suède, Pologne.

La Haye

L’attaché douanier près l’ambassade de France aux Pays-Bas.
Contact : DGDDILAHAYE@dgtresor.gouv.fr
Téléphone : 00 3 17 03 12 57 63/60
Fax : 00 3 17 03 12 57 64
Zone de compétence : Belgique, Luxembourg, Pays-Bas.

Londres

L’attaché douanier près l’ambassade de France au Royaume-Uni
Contact : dgddi.londres@dgtresor.gouv.fr
Décalage horaire : – 1 h
Téléphone : 00 44 20 70 73 11 62
Fax : 00 44 20 70 73 11 59
Zone de compétence : Royaume-Uni, Irlande, Iles anglo-normandes.

Madrid

L’attaché douanier près l’ambassade de France en Espagne.
Contact : douane-madrid@dgtresor.gouv.fr
Téléphone : 0034 91 837 78 83
Fax : 00 34 91 837 78 93
Zone de compétence : Espagne, Portugal, Andorre.

Sofia

L’attaché douanier adjoint près l’ambassade de France en Bulgarie.
Courrier électronique : sofia.dgddi@dgtresor.gouv.fr
Décalage horaire : + 1 h
Téléphone : 00 359 2 942 00 10/11
Fax : 00 359 2 942 00 20
Zone de compétence : Bulgarie, Roumanie, Moldavie, Grèce, Turquie.

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

AMÉRIQUE du Nord

Miami

L’attaché douanier adjoint près le consulat général de France à Miami.
Contact : miami.douane@dgtresor.gouv.fr
Décalage horaire : – 6 h
Téléphone : 00 1 305 403 41 85
Fax : 00 1 305 403 41 87
Zone de compétence : États-Unis.

Washington

L’attaché douanier près l’ambassade de France aux États-Unis d’Amérique.
Contact : washington.douane@dgtresor.gouv.fr
Décalage horaire : – 6 h
Téléphone : 00 1 20 29 44 63 75
FAX : 00 1 20 29 44 65 17
Zone de compétence : États-Unis d’Amérique, Canada, Mexique.

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

AMÉRIQUE du sud

Bogota

L’attaché douanier près l’ambassade de France en Colombie.
Contact : DGDDIBOGOTA@dgtresor.gouv.fr
Décalage horaire : – 7 h l’été (- 6 h l’hiver)
Téléphone : 00 57 16 38 15 90 (secrétariat)
FAX : 00 57 16 18 16 03
Zone de compétence : Colombie, Panama, Costa Rica Equateur, Pérou.

Caracas

L’attaché douanier adjoint près l’ambassade de France au Venezuela
Contact : caracas.douane@dgtresor.gouv.fr
Décalage horaire : – 7 h l’été (- 6 h l’hiver)
Téléphone : 00 58 212 909 65 36
Fax : 00 58 212 909 65 08
Zone de compétence : Venezuela, Trinidad & Tobago, La Barbade, Aruba, Bonaire, Curaçao.

Sao Paulo

L’attaché douanier adjoint près l’ambassade de France au Brésil.
Contact : sao-paulo.douane@dgtresor.gouv.fr
Décalage horaire : – 5 h l’été (- 6 h l’hiver)
Téléphone : 00 55 11 9 42 54 89 22 (secrétariat)
FAX : –
Zone de compétence : Brésil.

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

AFRIQUE

Dakar

L’attaché douanier près de l’ambassade de France au Sénégal
Contact : dakar.douane@dgtresor.gouv.fr
Décalage horaire : – 2 h l’été (- 1 h l’hiver)
Téléphone assistante : 00 221 33 839 53 00
Zone de compétence : Sénégal, Bénin, Guinée, Mauritanie, Guinée-Bissau, Gambie, Cap-Vert, Mali, Niger, Tchad, Burkina-Faso, Togo.

Rabat

L’attaché douanier près l’ambassade de France au Maroc.
Décalage horaire : + 2 h
Téléphone : 00 212 537 68 97 34
Fax : 00 212 537 68 97 28
Zone de compétence : Maroc.

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

MOYEN ORIENT

Emirats Arabes Unis

L’attaché douanier près l’ambassade de France aux Emirats Arabes Unis (Dubaï)
contact : mohamed.anflous@douane.finances.gouv.fr
Décalage horaire : + 2 h
Téléphone : 00 971 43 12 84 00
Fax : 00 971 43 12 84 03
Zone de compétence : Emirats Arabes Unis

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

ASIE

Pékin (Beijing)

L’attaché douanier près l’ambassade de France en Chine
Chaoyang District
Beijing
Contact : pekin.douane@dgtresor.gouv.fr
Décalage horaire : + 6 h
Téléphone : 00 86 10 65 90 13 35
Fax : 00 86 10 65 90 13 44
Zone de compétence : Chine continentale, Hong-Kong, Japon, Corée du Sud, Singapour.

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

RUSSIE

Moscou

L’attaché douanier près l’ambassade de France en Russie
Contact : moscou.douane@dgtresor.gouv.fr
Décalage horaire : + 2 h
Téléphone : 00 7 495 937 24 85
Fax : 00 7 495 937 24 81
Zone de compétence : Fédération de Russie, Ukraine, Azerbaïdjan, Arménie, Géorgie.

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

SOURCE: http://douane.gouv.fr/articles/a11075-l-annuaire-des-conseillers-et-attaches-douaniers-a-l-etranger

0000000000000000000000000000000000000

dnredPlus d’une tonne de cocaïne saisie grâce à la coopération

  • Martinique 1ère
  • Publié le 27/09/2014 | 14:06, mis à jour le 27/09/2014 | 14:06

La marine Irlandaise vient d’intercepter, au large de ses côtes, un voilier en provenance du Venezuela. Plus d’une tonne de cocaïne saisie et trois britanniques arrêtés, grâce notamment à la coopération des services des douanes basés à la Martinique.

Plus d'une tonne de cocaïne saisie sur un yacht au large de l'Irlande par les membres de la marine irlandaise © bbc.com
© bbc.com Plus d’une tonne de cocaïne saisie sur un yacht au large de l’Irlande par les membres de la marine irlandaise

La marine de l’Irlande a intercepté, mercredi dernier (24 septembre), au large de ses côtes, « le Makayabella », un voilier de 15 m battant pavillon des Îles vierges britanniques, en provenance du Venezuela. Les militaires ont saisi plus d’une tonne de cocaïne d’une valeur de 41 millions d’euros. Une drogue pure qui coûte beaucoup plus chère à la revente sur le marché européen.

Le voilier Makayabella, arraisonnée avec plus d'une tonne de cocaïne à bord © Irish defence forces
© Irish defence forces Le voilier Makayabella, arraisonnée avec plus d’une tonne de cocaïne à bord

Trois britanniques, ont été arrêtés à bord du navire par l’unité spéciale de la marine irlandaise. L’opération a été réalisée par un groupe de travail mixte composé notamment de la Direction Nationale du Renseignement et des Enquêtes Douanières (DNRED), basée à la Martinique. Le groupe de travail fonctionne en collaboration avec un siège international à Lisbonne (Portugal), qui surveille les navires suspects dans les eaux territoriales européennes. Ce bateau faisait l’objet de surveillance, entre autres par les douaniers de Martinique depuis le mois d’Août 2013.

SOURCE:http://martinique.la1ere.fr/2014/09/27/plus-d-une-tonne-de-cocaine-saisie-grace-la-cooperation-193218.html

 ———————–

£100m of cocaine seized on luxury yacht skippered by 70-year-old Briton

0000000000

Un Falcon 50 participe à une opération internationale de saisie de cocaïne


© MER ET MARINE – JEAN-LOUIS VENNE

Dans la nuit du 23 septembre, deux navires de la marine irlandaise ont procédé à l’interception et au contrôle d’un voilier de 19 mètres, le MAKAYABELLA, à environ 250 nautiques dans le sud-ouest de l’Irlande.

L’équipe de visite envoyée sur le voilier a découvert à bord une importante quantité de cocaïne (plus d’1 tonne), d’une valeur estimée à plus de 80 millions d’euros à la revente.

Le voilier a été dérouté sur Cork, où il est arrivé dans la nuit du 24 au 25 septembre. Les 3 membres d’équipage de nationalité britannique ont été arrêtés, ainsi qu’un complice en Angleterre.

Cette opération, à laquelle ont également participé les services des douanes et de la police irlandaise, a été coordonnée par le Maritime Analysis and Operations Centre – Narcotics (MAOC-N), basé à Lisbonne, suite à un renseignement partagé par la douane française (direction nationale des recherches et des enquêtes douanières – DNRED-) et la National Crime Agency (NCA) britannique.

 

La préfecture maritime de l’Atlantique, sollicitée par le MAOC-N dans la nuit du 19 au 20 septembre, a pris part à cette opération internationale en déployant un Falcon 50M de la flottille 24F qui a permis de relocaliser le voilier suspect à 500 nautiques dans l’ouest de la pointe Bretagne dans la matinée du 20 septembre.

Cette détection réalisée par la marine nationale a constitué le point de départ de cette opération combinée et menée en haute mer par les services irlandais.

 

Le MAOC-N est une structure internationale basée à Lisbonne réunissant 7 pays européens, la France, le Royaume-Uni, l’Irlande, l’Espagne, l’Italie, les Pays-Bas et le Portugal, qui coordonne le PREFET MARITIME DE L’ATLANTIQUE renseignement et les opérations de lutte contre le narcotrafic en haute mer.

La France possède deux officiers de liaison au sein de ce centre : un officier des douanes représentant les services répressifs français et un officier de la marine nationale.

 

Source : Préfecture maritime de l’Atlantique

© MER ET MARINE – JEAN-LOUIS VENNE

Dans la nuit du 23 septembre, deux navires de la marine irlandaise ont procédé à l’interception et au contrôle d’un voilier de 19 mètres, le MAKAYABELLA, à environ 250 nautiques dans le sud-ouest de l’Irlande.

L’équipe de visite envoyée sur le voilier a découvert à bord une importante quantité de cocaïne (plus d’1 tonne), d’une valeur estimée à plus de 80 millions d’euros à la revente.

Le voilier a été dérouté sur Cork, où il est arrivé dans la nuit du 24 au 25 septembre. Les 3 membres d’équipage de nationalité britannique ont été arrêtés, ainsi qu’un complice en Angleterre.

Cette opération, à laquelle ont également participé les services des douanes et de la police irlandaise, a été coordonnée par le Maritime Analysis and Operations Centre – Narcotics (MAOC-N), basé à Lisbonne, suite à un renseignement partagé par la douane française (direction nationale des recherches et des enquêtes douanières – DNRED-) et la National Crime Agency (NCA) britannique.

La préfecture maritime de l’Atlantique, sollicitée par le MAOC-N dans la nuit du 19 au 20 septembre, a pris part à cette opération internationale en déployant un Falcon 50M de la flottille 24F qui a permis de relocaliser le voilier suspect à 500 nautiques dans l’ouest de la pointe Bretagne dans la matinée du 20 septembre.

Cette détection réalisée par la marine nationale a constitué le point de départ de cette opération combinée et menée en haute mer par les services irlandais.

Le MAOC-N est une structure internationale basée à Lisbonne réunissant 7 pays européens, la France, le Royaume-Uni, l’Irlande, l’Espagne, l’Italie, les Pays-Bas et le Portugal, qui coordonne le PREFET MARITIME DE L’ATLANTIQUE renseignement et les opérations de lutte contre le narcotrafic en haute mer.

La France possède deux officiers de liaison au sein de ce centre : un officier des douanes représentant les services répressifs français et un officier de la marine nationale.

 

Source : Préfecture maritime de l’Atlantique

00000000000000000000000000000000000