Articles Tagués ‘juridiction interrégionale spécialisée de Paris.’

Modifié le 26 janvier 2016 à 8 H 40

Qu’en pense Philippe Defins de l’Inspection des Services de la Douane française?

Afficher l'image d'originePhilippe Defins, 2éme à droite sur la photo (entre Jean Baptiste Carpentier et Bruno Dalles)

°°°

Publié le 25/01/16 à 22:22
dnredCinq douaniers ont été placés en garde à vue lundi à Paris en lien avec une affaire de stupéfiants, a-t-on appris de sources policières et judiciaire. »Il s’agit d’une affaire d’indicateur des douanes lié à des affaires de ‘stups’ remontant à quelques années », a déclaré à l’AFP une source policière. Six douaniers avaient été interpellés, comme l’a révélé iTélé plus tôt dans la soirée, avant que l’un d’entre eux soit relâché.
Les cinq hommes sont actuellement entendus au 36, quai des Orfèvres par la Brigade de la répression de la délinquance économique (BRDE), en charge de l’enquête, a indiqué une autre source policière.quai_des_Orfèvres_Paris
Ces douaniers appartiennent, selon une source proche du dossier, à la Direction nationale du renseignement et des enquêtes douanières (DRNED), qui a été perquisitionnée, a-t-on appris de sources policière et judiciaire. 
Contactée par l’AFP, la direction générale des douanes « confirme que des douaniers sont entendus sous le régime de garde a vue et qu’une perquisition a été menée ».
« Il s’agit d’une affaire ancienne, qui date de 2009 », a-t-elle précisé. »
Une enquête a été ouverte par un juge d’instruction, à laquelle la douane collabore.
« La présomption d’innocence doit jouer. Si des faits sont avérés, la procédure administrative s’enclenchera« , a ajouté la même source.
Afficher l'image d'origine
Lire les commentaires
000000000000000000000000000000

Un camion transportant une tonne de cannabis a été intercepté en début de semaine à Aulnay-sous-Bois (région parisienne) et dix personnes ont été mises en examen et placées en détention provisoire pour trafic international de drogue, a-t-on indiqué samedi de source judiciaire.

Les policiers de l’Office central pour la répression du trafic illicite des stupéfiants (OCRTIS) ont réussi à intercepter le véhicule grâce à des surveillances et filatures, souligne la même source, ajoutant que la valeur à la revente de la marchandise saisie est estimée à 2,5 millions d’euros.

Les deux chauffeurs du camion, de nationalité espagnole, ainsi que six autres personnes, soupçonnées d’être venues récupérer la drogue, ont été immédiatement interpellés, alors que deux individus ont été arrêtés plus tard, pour avoir conduit la voiture ouvreuse, destinée à avertir les trafiquants de la présence éventuelle de policiers.

Les mis en cause sont poursuivis pour trafic et importation de stupéfiants en bande organisée et association de malfaiteurs. L’enquête a été confiée à la juridiction interrégionale spécialisée de Paris.

http://www.atlasinfo.fr/Interception-en-region-parisienne-d-un-camion-avec-une-tonne-de-cannabis-a-bord_a68255.html

Posté avec WordPress pour Android

0000000000000000000000000000000000