Articles Tagués ‘L’affaire Air Cocaïne’

 

En France, 8 services s’occupent de recueillir des informations, auxquelles s’ajoutent les renseignements recueillis par l’OCRTIS, les GENDARMES…et les informations transmises par EUROPOL et le DEA !

°°°°

Sous la tutelle du ministère de la Justice et des libertés:

Le bureau central du renseignement pénitentiaire (BCRP)

Sous la tutelle du Ministère des Armées:

La direction générale de la Sécurité extérieure (DGSE), chargée de l’espionnage et du contre-espionnage à l’extérieur du territoire national

La direction du Renseignement militaire (DRM), chargée du renseignement tactique et stratégique sur les théâtres et futurs théâtres d’opérations de l’armée

La direction du renseignement et de la sécurité de la Défense (DRSD), chargée de la sécurité des installations et du personnel militaires

Sous la tutelle du ministère de l’Intérieur:

La direction générale de la Sécurité intérieure (DGSI), chargée du contre-espionnage et de la lutte antiterroriste

Le service central du renseignement territorial (SCRT)

Sous la tutelle du ministère de l’économie et des finances:

La direction nationale du renseignement et des enquêtes douanières (DNRED), chargée des enquêtes douanières et des mouvements de marchandises douteux

Le TRACFIN (Traitement du renseignement et action contre les circuits financiers clandestins), chargé du renseignement sur les circuits financiers douteux et clandestins

La France dépense environ trois milliards par an pour ses services de renseignement

0000

 

Les trois Toulonnais qui comparaissent devant la cour d’assises étaient amis avant d’être pris dans les filets de l’affaire Air Cocaïne. Les liens se sont rompus au procès d’Aix
°°°
Frank, Henri et Xavier.
Les trois Toulonnais du procès Air Cocaïne seront fixés sur leur sort en fin de semaine prochaine.
Une quasi-fraternité qui a volé en éclats ces dernières semaines devant la cour d’assises spéciale des Bouches-du-Rhône. Depuis l’ouverture du procès, il y a six semaines, François-Xavier Manchet cache son désarroi derrière des petites blagues.Ils risquent gros. Trente ans de prison, c’est peu ou prou le temps qu’auront perduré les liens d’amitié qui liaient Frank Colin aux deux autres.

LIRE

0000

naudin-bien-seul-face-a-la-justice-dominicaineChristophe Naudin, en détention provisoire en République dominicaine pour son implication dans l’affaire « Air Cocaïne », contestait mardi son extradition devant la justice.

Christophe Naudin, costume sombre, chemise blanche et cravate rouge à rayures bleues, est menotté. Six hommes de l’unité spéciale de transfert des détenus à haut risque l’entourent. Il comparait ce mardi devant la chambre criminelle de la cour d’appel de Saint-Domingue, qui doit se prononcer sur la légalité de son extradition, dans la nuit du 3 au 4 mars dernier d’Egypte vers la République Dominicaine.  Il lui est reproché d’avoir aidé à organiser la fuite des deux pilotes de l’affaire « Air Cocaïne« , fin octobre.

LIRE plus:http://m.nouvelobs.com/societe/20160503.OBS9790/air-cocaine-christophe-naudin-bien-seul-face-a-la-justice-dominicaine.html#

00000000000000000000000000000000

Rentrés fin octobre après une rocambolesque fuite de République dominicaine, Bruno Odos et Pascal Fauret ont été placés en détention à Marseille.

Source AFP
Publié le 02/03/2016

Bruno Odos et Pascal Fauret, photo d'illustration. Bruno Odos et Pascal Fauret, photo d’illustration. © AP/SIPA/ Ezequiel Abiu LopezL’un des avocats des deux pilotes français poursuivis dans l’affaire Air Cocaïne a rapporté que ses clients ont déposé en fin de semaine dernière une nouvelle demande de remise en liberté. Rentrés fin octobre en France après une rocambolesque fuite de République dominicaine, Bruno Odos et Pascal Fauret ont été placés en détention, début novembre, à la prison des Baumettes à Marseille.

« Aucun élément légal ne permet leur maintien en détention », a déclaré à l’Agence France-Presse Éric Le François, un de leurs avocats. « Leur détention n’est aucunement justifiée, car il n’y a aucun risque de non-présentation. » Une première demande de mise en liberté avait été rejetée fin 2015 par la chambre de l’instruction de la cour d’appel d’Aix-en-Provence, qui évoquait notamment le risque de « concertation frauduleuse ».

LIRE: http://www.lepoint.fr/justice/les-pilotes-d-air-cocaine-demandent-de-nouveau-une-remise-en-liberte-02-03-2016-2022424_2386.php

Posté avec WordPress pour Android

0000000000000000000000000000

air-cocainePar , publié le 28/10/2015 à 16:57 , mis à jour à 19:13

Les deux pilotes français Pascal Fauret et Bruno Odos affirment avoir fui la République dominicaine pour chercher la justice française.

AFP Photo / Erika Santelices

Déjouer les gardes-côtes dominicains, quitter la Martinique en avion et sans passeport… « L’exfiltration » des deux pilotes impliqués dans l’affaire Air Cocaïne semble être inspirée d’un film d’espionnage. Mais était-ce vraiment si compliqué à mettre en place? Pas sûr.

S’ils sont plutôt diserts pour clamer leur innocence, Pascal Fauret et Bruno Odos se montrent bien plus avares en commentaires lorsqu’il s’agit d’évoquer les coulisses de leur exfiltration. Les pilotes français sont parvenus à quitter la République dominicaine, où ils ont été condamnés à 20 ans de prison dans l’affaire Air Cocaïne, pour regagner la France. Les deux hommes étaient pourtant visés par une interdiction de quitter le territoire.

LIRE: http://www.lexpress.fr/actualite/societe/fait-divers/air-cocaine-une-evasion-qui-n-a-rien-de-rocambolesque_1730386.html

Posté avec WordPress pour Android

000000000000000000000000000000000000000000

VIDÉO. Le tribunal dominicain a en partie justifié la sévérité de la peine du fait de l’origine des accusés. Un scandale ? Par

Publié le 02/10/2015 à 12:49 – Modifié le 02/10/2015 à 13:27 | Le Point.fr

Rencontre avec les auteurs de « L’affaire Air Cocaïne, mafia et jets privés » (éd.Seuil)

(ré)écouter cette émission disponible jusqu’au 27/06/2018 05h20

Emmanuel Leclère a rencontré Marc Leplongeon et Jérôme Pierray, les auteurs de L’affaire Air Cocaïne, mafia et jets privés, un livre d’investigation sorti hier aux éditions du Seuil.

Air cocaïne © Radio France – 2015

Le livre est sorti le 1er octobre, un peu plus d’un mois après la condamnation à 20 ans de prison en Républicaine Dominicaine de 8 hommes dont 4 Français arrêtés en 2013 à Punta Cana dans un jet privé, qui transportait selon les douaniers, près de 700 kg de cocaïne. 

Version grand format de l’entretien croisé avec les deux auteurs, Jerôme Pierrat et Marc Leplongeon :

0000000000000000000000000000000000000000