Articles Tagués ‘MDMA’

Des milliers de comprimés de drogue saisis à Gatineau

Photo Fotolia

GATINEAU – La police de Gatineau a dévoilé mardi le bilan de l’opération antidrogue qu’elle a menée vendredi dernier et qui a permis l’arrestation d’un présumé trafiquant ainsi que la saisie d’importantes quantités de stupéfiants.

Nicholas Donald Morin, 26 ans, de Gatineau, a comparu lundi sous des accusations de trafic de stupéfiants et de possession de drogue dans le but d’en fait le trafic.

Lors de la frappe, les policiers ont effectué des perquisitions à quatre endroits sur le territoire de Gatineau.

Une grande quantité de stupéfiants a été saisie par les forces de l’ordre, dont près de 1200 comprimés de fentanyl, une drogue plutôt méconnue, mais qui a entraîné plusieurs décès au Canada au cours des dernières années.

Les autorités ont aussi mis la main sur 7500 comprimés de méthamphétamine, près d’un kilo d’ecstasy (MDMA), 1,5 kg de cocaïne, plus de trois litres de GHB (mieux connue sous le nom de «drogue du viol»), de l’argent comptant, ainsi que tout le matériel nécessaire à la production de drogue de synthèse.

Cette opération se voulait en quelque sorte la deuxième phase d’une enquête amorcée il y a déjà plusieurs mois et qui avait contribué au démantèlement d’un laboratoire clandestin de production de stupéfiants au début janvier. Le laboratoire avait été aménagé à l’intérieur d’un immeuble à logements du boulevard Saint-René Est.

http://fr.canoe.ca/infos/societe/archives/2016/02/20160223-125501.html

0000000000000000000000000

Un trafic de drogue démantelé dans le milieu de la jet set 20 février 2016
 © AFP
Huit personnes ont été interpellées par les policiers et les gendarmes.

INFO EUROPE 1 -En plein milieu des vacances de février, Europe 1 vous révèle qu’un trafic de cocaïne et de drogues de synthèse – qui alimentait aussi bien la banlieue parisienne que les lieux branchés des stations alpines ou des restaurants de la Côte d’Azur – vient d’être démantelé. Huit personnes ont été interpellées par les policiers et les gendarmes. Les enquêteurs ont notamment saisi un kilo de cocaïne et des dizaines de milliers d’euros. Mais surtout , ils ont mis un terme à ce trafic très juteux qui visait surtout le monde de la nuit.

« C’est poudreuse et paillettes ». Les policiers de Créteil n’imaginaient pas que cette enquête les conduirait dans les hauts lieux de la jet set. Mais leur surveillance et les écoutes téléphoniques ont très vite montré que le principal dealer identifié à Vitry-sur-Seine n’alimentait pas seulement la banlieue parisienne. Il livrait de la cocaïne « bien au-delà », assure Thierry Galy, chef de la sûreté territoriale du Val-de-Marne : « très rapidement, on s’aperçoit que notre objectif principal sert des gros clients du monde de la nuit, en Savoie, Haute-Savoie, des régions qui alimente des stations huppées. Mais il y a aussi Cannes, Nice, Valauris… » En résumé, « c’est poudreuse et paillettes », reconnait Thierry Galy, qui parle « du monde de la nuit, de la jet set des boites de nuit ».

Huit suspects interpellés. Le principal dealer, identifié à Vitry-sur-Seine, a 36 ans. Il a été arrêté en flagrant délit mardi dernier près de Megève, alors qu’il s’apprêtait à livrer 600 grammes de cocaïne. La drogue était dissimulée dans le siège passager de sa voiture. Sur les huit suspects interpellés au total, cinq ont été présentés à la justice et sont mis en examen. Quatre d’entre eux ont été écroués vendredi soir, le cinquième est placé sous contrôle judiciaire.

Egalement des drogues de synthèse. Parmi les huit suspects interpellés, on trouve notamment le gérant d’une boutique de vêtements de luxe ayant pignon sur rue à Megève. Soupçonné d’écouler la drogue dans les boites de nuit branchées des stations alpines. Lui, ce sont les gendarmes de Chamonix qui l’ont arrêté. Ketamine, speed, MDMA… le réseau vendait aussi toute sorte de drogue de synthèse, ultra répandu dans les milieux festifs.

http://www.europe1.fr/faits-divers/un-trafic-de-drogue-demantele-dans-le-milieu-de-la-jet-set-2673061

Posté avec WordPress pour Android

000000000000000000000000000000000

Les hommes de la police judiciaire d’Angers ont interpellé 14 individus qui opéraient entre Angers et la Mayenne. Ils ont saisi drogues et véhicules.

Depuis mai dernier, les policiers étaient sur les traces de deux individus suspectés d’alimenter le milieu des « teufeurs » (fêtards qui fréquentent bien souvent les rave party sauvages et non autorisées). Le trafic se situait alors entre le nord du département et la Mayenne et concernait des drogues comme la MDMA (drogue de synthèse), la résine de cannabis et la cocaïne.
Travaillant sous commission rogatoire, les policiers se sont aperçus que les deux suspects étaient en liaison avec deux autres personnes, détenues à la maison d’arrêt d’Angers. Lesquelles faisaient entrer de la drogue dans les murs pour leur consommation personnelle et la revendre auprès d’autres détenus.

En réalité, ces deux individus (des Angevins), déjà condamnés pour trafic de stupéfiants, dirigeaient les opérations depuis leurs cellules.
Le 10 octobre, la police judiciaire interpelle les deux revendeurs libres et la compagne de l’un d’eux tandis que le trio convoie un kilo de MDMA vers Angers. Six véhicules sont par ailleurs saisis et les différentes filières sont mises à jour.
La « nourrice » interpellée
Les policiers réussissent aussi à remonter jusqu’à la « nourrice ». Dans le jargon des « stups », c’est la personne qui garde la drogue chez elle pour le compte des trafiquants. Ils saisissent chez « elle » un autre kilo de MDMA (déjà conditionnée en gélules prêtes à consommer) et 500 grammes de résine de cannabis ainsi que quelques centaines d’euros en liquide.
Avec l’aide de la Brigade de recherche et d’intervention (BRI) de la police de Nantes, une quinzaine de personnes sont interpellées en quelques jours. Quatorze sont poursuivies pour infraction à la législation sur les stupéfiants et association de malfaiteurs. Sept sont écrouées et sept autres placées sous contrôle judiciaire.

http://www.courrierdelouest.fr/actualite/maine-et-loire-ils-dirigeaient-un-trafic-de-drogue-depuis-la-prison-dangers-28-11-2014-196

000000000000000000000000000000000000